Gériatrie

La Gériatrie, ou médecine des personnes âgées. Spécialité médicale composante de la gérontologie.

Pour aller plus loin :

  • Alzheimer et démence : 135 millions de malades d’ici 2050

    La démence est une épidémie mondiale en expansion, et à l’inverse de plusieurs rapports publiés ces dernières années, ce ne sont pas que les pays à revenu élevé qui souffrent de cette épidémie. C’est ce que vient souligner un récent rapport publié par l’association Alzheimer’s Disease International, intitulé « L'impact mondial de la démence 2013-2050 ». Ce dernier rapport, présenté au « G8 Dementia Summit » 2013 à Londres, dresse un bilan alarmant qui devrait alerter et modifier considérablement les futures politiques de Santé Publique sur la démence.

    « Syndrome dans lequel on observe une dégradation de la mémoire, du raisonnement, du comportement et de l’aptitude à réaliser les activités quotidiennes », la démence inquiète les politiques de Santé Publique depuis plusieurs années, mais l’association Alzheimer’s Disease International insiste et tire la sonnette d’alarme, tant la progression de maladies comme Alzheimer ne cesse d’augmenter. Le nombre de personnes atteintes de démence dans le monde devrait tripler d'ici à 2050, selon cette nouvelle analyse.

    Lire l'article complet
  • Alzheimer : détecter les risques avant l’apparition des symptômes

    Maladie neuro-dégénérative, la maladie d’Alzheimer est une thématique de santé publique primordiale mobilisant l’Union Européenne et de nombreux pays dans le monde. Même si Alzheimer est la plus connue, d’autres maladies neuro-dégénératives font l’objet de nombreuses recherches afin de trouver des traitements, de nouvelles clefs de dépistage et de prévention.

    Dans une étude publiéele 6 Novembre 2012 dans la revue The Lancet Neurology (1), une équipe de chercheurs porte un vent d’espoir et annonce avoir trouvé quelques-uns des premiers signes de la maladie d'Alzheimer, plus de deux décennies avant l’apparition des premiers symptômes. Selon des experts, cette étude américaine pourrait donner plus d’étendue aux médecins pour prendre en charge et traiter les patients à risque.

    Lire l'article complet
  • Cerveau : l’aspirine ralentirait le déclin cognitif des personnes âgées

    Publiée dans la revue scientifique et médicale British Medical Journal (BMJ) Open le 3 octobre 2012 (1), une étude suédoise signale dans son rapport qu’une prise d’aspirine journalière peut ralentir le déclin cognitif (cérébral) chez les femmes âgées à risque élevé de maladie cardiovasculaire.

    « Vivre plus longtemps et en bonne santé ». L’espérance de vie grandissante mène irrémédiablement à un nombre de personnes âgées sans cesse en augmentation dans le monde entier. Cependant, vivre plus longtemps n’est pas sans inconvénient et nécessite aussi une adaptation et une évolution permanente dans la qualité de certaines prises en charge. Les maladies cardio-vasculaires et le déclin cognitif sont parmi les causes les plus importantes en cas d'invalidité et de maladie dans ce groupe d'âge. La Recherche s’active donc pour permettre une meilleure prévention et amélioration des traitements.

    Lire l'article complet

Nos partenaires et institutions: