Chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique concerne des interventions chirurgicales non remboursées par la Sécurité Sociale (France). Liée à la chirurgie plastique, elle participe à la réparation ou le remodelage d'une structure tégumentaire ou une forme du corps humain. Elle est pratiquée en général pour lutter contre le vieillissement et ses conséquences.

Actes chirurgicaux et non médicaux — sans motivation pathologique  —,  il existe une batterie de techniques de chirurgie esthétique : peeling phénol, lifting cervico-facial, blépharoplastie, calvitie, ptôse mammaire, rhinoplastie, implants mammaires, etc. Actes soumis aux articles L.6322-1 encadrant la chirurgie esthétique, obligatoirement pratiquée par un Chirurgien dans un bloc opératoire au sein d'un établissement de santé (hôpital,…).

"Le critère de différentiation (entre la médecine esthétique et la chirurgie estéhtique semble être l'enveloppe musculaire. Tout acte affectant cette enveloppe relève de la chirurgie esthétique, reconnue au sein de l'Ordre des Médecins. L'article 6322-1 dispose ainsi que : L'activité, objet de l'autorisation, n'entre pas dans le champ des prestations couvertes par l'assurance maladie au sens de l'article L. 321-1 du code de la sécurité sociale " et ne semble pas distinguer entre chirurgie esthétique et réparartice. La chirurgie esthétique se situe donc à mi-chemin entre la médecine et l'esthétisme."

A lire




Nos partenaires et institutions: