A quoi est due la fatigue de notre époque ?

Fatigue chronique et fatigue intense

La fatigue est un état mental ou physique léger, passager ou extrême, et un manque d’énergie qui est un sujet phare tout au long de notre existence.

Bien que des cas de fatigue soient normaux au quotidien, après l'exercice physique ou une journée de travail, elle est aussi un indicateur de notre état de santé général.

En effet, la fatigue est une clef de notre bien-être et les causes de fatigue peuvent révéler des signes liés autant au fonctionnement physique et mental, qu’à nos émotions et nos comportements.

Par exemple plusieurs études montrent qu’un travail cognitif prolongé (activité intellectuelle intense, etc.) et l’abus des écrans favorisent un choix impulsif dans nos prises de décisions, en agissant par une baisse d’activité d’une région précise de notre cerveau. Selon les formes de fatigue, elle serait aussi un indicateur dans des maladies comme l’anémie, le diabète, des troubles hormonaux, des problèmes cardiaques et des maladies infectieuses.

Habituellement, nous ressentons tous de la fatigue. Cet état de fatigue peut être soulagé par le sommeil, le repos et la relaxation (massages, méditation, etc.). Cependant, même si nous sommes en mesure de reconnaître le plus souvent notre type de fatigue, il existe certaines subtilités sur son origine qui peuvent nous alerter afin d’éviter le pire.

Souvent, la fatigue est en fait quelque chose de presque banale parce qu’elle est universelle. Comme la pluie et le beau temps, chacun y va de son fardeau et de son expérience. Chacun d’entre nous est fatigué, à un moment de la journée, une période de l’année, une saison, pour une telle raison ou une autre. En somme, c’est devenu une banalité d’être fatigué.

Pourtant la fatigue est un marqueur important de notre état de santé mentale et physique, et de notre bien-être social (l’augmentation du burn-out dans nos sociétés en est un révélateur). Lorsque l’on regarde les comportements sédentaires, l’intrusion des réseaux sociaux et la qualité du sommeil de l'enfant de moins de cinq ans à ce jour, il y a de quoi s’inquiéter pour la santé future de nos enfants.

Et comme le souligne Georges Vigarello dans son ouvrage « Histoire de la fatigue. Du Moyen Âge à nos jours » (Ed. Seuil, 2020), « les 20ème et 21ème siècles ont vu une irrépressible extension du domaine de la fatigue. Les épuisements s’étendent du lieu de travail au foyer, du loisir aux conduites quotidiennes. ».

Quels sont les effets de la fatigue ?

La fatigue est un terme utilisé pour décrire une sensation générale de fatigue ou de manque d'énergie. Ce n'est pas la même chose que de se sentir somnolent. Lorsque vous êtes fatigué, vous n'avez ni motivation ni énergie. Être somnolent peut être un symptôme d’un état de fatigue, mais ce n'est pas la même chose.

La fatigue est un symptôme courant de nombreuses conditions médicales dont la gravité varie de légère à grave. C'est aussi le résultat naturel de certains choix de style de vie, comme le manque d’exercice physique (sédentarité), une mauvaise alimentation, un usage trop fréquent des écrans, l’addiction au tabac, l’abus d’alcool ou de boissons énergisantes et sucrées.

Si votre fatigue ne disparaît pas avec un repos et un régime alimentaire appropriés, ou si vous pensez qu'elle est due à un problème de santé physique ou mentale sous-jacent, consultez votre médecin généraliste sans plus attendre. Une consultation rapide peut aider à diagnostiquer la cause de votre fatigue, puis traiter, changer de mode de vie et éviter des conséquences plus graves.

Fatigue physique et fatigue mentale

Une personne souffrant de fatigue physique peut avoir des difficultés physiques à faire les choses qu'elle fait habituellement, comme monter les escaliers, ou simplement ouvrir une porte. Les symptômes comprennent une faiblesse musculaire et le diagnostic peut impliquer la réalisation d'un test de force par votre médecin.

Par ailleurs, avec la fatigue mentale, une personne peut avoir plus de mal à se concentrer sur les choses, les activités intellectuelles intenses et à rester concentré pendant une longue durée. Elle peut se sentir somnolent ou avoir de la difficulté à rester éveillée tout en travaillant — combinée parfois à de l’anxiété et du stress.

La somnolence peut survenir lorsqu'une personne ne dort pas suffisamment, avec une qualité de sommeil médiocre ou lorsqu'elle manque de stimulation. Cela peut également être le symptôme d'un problème de santé qui interfère avec le sommeil, comme l'apnée du sommeil ou le syndrome des jambes sans repos. La somnolence est plus susceptible d'être une sensation désagréable plus à court terme que la fatigue, et est généralement traitable avec un sommeil régulier et constant.

Cependant, la fatigue, surtout dans le cas de la fatigue chronique, elle est souvent associée à un état ou un problème de santé. Il peut également s'agir d’un syndrome de fatigue chronique (SFC), également connu sous le nom d'encéphalomyélite myalgique. Cette « maladie d'intolérance systémique » à l’effort physique, ou encore « syndrome post-viral », est une maladie considérée comme grave.

Les symptômes courants associés à la fatigue peuvent inclure : les muscles endoloris, une apathie, une somnolence diurne, une difficulté à se concentrer, des problèmes gastro-intestinaux, des maux de tête, des troubles de l’humeur, ou des troubles de la vision.

Notons que tous ces symptômes ont tendance à s'aggraver après l’effort physique. En effet, ils peuvent apparaître quelques heures après l'activité ou l'exercice, voire le lendemain.

La fatigue musculaire

Au début de l'exercice physique ou lors de l'exécution de tâches, vos muscles se sentent forts. Cependant, avec le temps et après avoir répété des mouvements, vos muscles peuvent commencer à se sentir plus faible et fatigués et vous ressentez des douleurs musculaires. Cela peut être défini comme une fatigue musculaire.

La fatigue musculaire est un symptôme qui diminue la capacité de vos muscles à être performants au fil du temps. Elle peut être associée à un état d'épuisement, souvent à la suite d'une activité ou d'un exercice intense. Lorsque vous ressentez de la fatigue, la force derrière les mouvements de vos muscles diminue, ce qui vous fait vous sentir plus faible.

Bien que l'exercice soit une cause fréquente de fatigue musculaire, ce symptôme peut également être le résultat d'autres problèmes de santé à ne pas négliger.

Les causes de la fatigue musculaire sont multiples et les symptômes peuvent être liés notamment à multiples facteurs comme : l’âge, l’anémie, l’anxiété, le botulisme, une paralysie cérébrale, une déshydratation, une carence minérale, le manque d’exercice, la fibromyalgie, une hépatite C, ou le syndrome de fatigue chronique (SFC).

Quels sont les symptômes d'une fatigue générale ?

La fatigue est parfois bien plus qu'une simple fatigue. La fatigue peut rendre difficile la sortie du lit le matin, créer des pics de stress et d’anxiété, et nous empêcher d'accomplir des tâches quotidiennes basiques. Mais elle peut aussi annoncer une période de grands changements pour notre santé physique et mentale, en menant par exemple au burn-out.

Bien que la fatigue physique et mentale soient deux types différents, elles surviennent souvent ensemble. Et il n’est pas rare qu’un épuisement physique répété entraîne une fatigue mentale au fil du temps.

Un mauvais sommeil, en particulier lorsqu'il survient pendant une longue période, peut également entraîner de la fatigue. Les recommandations sur le sommeil faites aux adultes conseillent généralement entre 7 et 8 heures de sommeil par nuit.

Cependant, plusieurs études et enquêtes montrent que de nos jours la plupart des gens ne dorment pas suffisamment, y compris les enfants. En effet, la sédentarité et le déchargement cognitif provoqué par l’abus des écrans (smartphone, tablette, ordinateur, etc.) perturbent et transforment totalement le fonctionnement des cycles du sommeil.

Une alimentation saine et une activité physique régulière peuvent aider à réduire la fatigue de nombreuses personnes. Traiter la cause sous-jacente de la fatigue, qu'il s'agisse d'un mauvais sommeil ou d'un problème de santé, aide également.

Lorsque la fatigue affecte la sécurité, qu’elle ne peut pas se stabiliser grâce à une alimentation saine et une activité physique régulière, elle devient un problème de santé publique. Effectivement, on sait que les personnes très fatiguées peuvent agir de la même manière que celles qui sont intoxiquées, avec des actes parfois irréversibles (accidents de la circulation, accidents du travail, etc.).

Cette fatigue générale peut correspondre à ce que l’on nomme l’asthénie (asthénie prolongée ou chronique). L’asthénie est une sensation de fatigue corporelle qui concerne aussi l'état psychique, la libido ou l’intellect. En particulier, l’asthénie correspond à un manque d'énergie pour déplacer certains muscles ou même tous les muscles du corps. Ce qui est souvent le résultat de maladies infectieuses (infection bactérienne ou virale) telle que la grippe, l’hépatite, ou d’un diabète de type 1 (ou 2) mal géré ou non diagnostiqué, des carence en vitamines, un cancer, une surdose de médicaments, etc.

Fatigue chronique et fatigue intense

Problèmes de mémoire, gorge irritée, maux de tête, ganglions lymphatiques élargis, douleurs musculaires ou articulaires inexpliquées, le syndrome de fatigue chronique (SFC) est un trouble complexe.

Le syndrome de fatigue chronique se caractérise par une fatigue extrême qui dure au moins six mois et qui ne peut pas être pleinement expliqué par une condition médicale sous-jacente. La fatigue s'aggrave avec l'activité physique ou mentale, mais ne s'améliore pas avec le repos.

Les symptômes caractéristiques comprennent un sommeil qui n'est pas récupérateur, des troubles cognitifs (mémoire, concentration), ou des étourdissements qui s'aggravent en passant de la position couchée ou assise à la position debout.

La cause du syndrome de fatigue chronique est inconnue. Mais bien qu'il existe de nombreuses théories, qui mettent en cause les infections virales ou le stress psychologique, les experts pensent que le syndrome de fatigue chronique pourrait être déclenché par une combinaison de facteurs.

De la sorte, il n'y a pas de test unique pour confirmer un diagnostic de syndrome de fatigue chronique. Il est donc impératif de consulter un professionnel de la santé afin de réaliser une variété de tests médicaux pour écarter d'autres problèmes de santé qui présentent des symptômes similaires.

Le traitement du syndrome de fatigue chronique se concentre sur l'amélioration des symptômes. Ils peuvent varier d'une personne à l'autre et la gravité des symptômes peut varier d'un jour à l’autre.

Fatigue et grossesse

L'un des premiers signes de grossesse est la fatigue, et elle frappe par surprise.

Dès la conception, les hormones de grossesse affectent instantanément le corps, l’humeur, le métabolisme, le cerveau, l’apparence physique et le rythme circadien.

Au cours du deuxième trimestre, qui commence vers la quatorzième semaine, de nombreuses femmes reçoivent une nouvelle poussée d'énergie. C'est le moment idéal pour s'attaquer à ces tâches importantes avant l'arrivée de bébé, car lorsque vous entrez dans le troisième trimestre, qui commence vers la vingt-septième semaine, cet épuisement extrême revient.

Aussi, faire grandir un fœtus implique des changements hormonaux, des changements physiques et émotionnels qui réduisent également le niveau d’énergie et provoquent notamment une baisse de la pression artérielle et de la glycémie, une augmentation du flux sanguin, un sommeil perturbé, des problèmes de digestion, des nausées matinales, du stress ou des envies d’uriner fréquentes.

Si vous êtes enceinte, n’ignorez jamais les signaux que votre corps vous envoie. Contactez votre médecin ou votre sage-femme est la seule option pour être rassurée.

Quelle maladie provoque une grande fatigue ?

De nombreux problèmes de santé sont connus pour causer de la fatigue. Apprenez à repérer les maladies (maladies infectieuses virales et bactériennes, etc.), les plus courantes grâce à cette petite liste non exhaustive :

     

  • Anémie : l’anémie ferriprive (carence en fer) est l'une des raisons médicales les plus courantes de se sentir constamment épuisée. Elle correspond principalement à une diminution du nombre de globules rouges dans le sang à cause d'un manque de fer. Les femmes ayant des règles abondantes et les femmes enceintes sont particulièrement sujettes à l’anémie. Mais elle peut également toucher les hommes et les femmes ménopausées, lorsque la cause est plus susceptible d'être des problèmes digestifs (estomac et intestins), tels qu'un ulcère ou la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).
  •  

  • Apnée du sommeil : l’apnée du sommeil est une condition dans laquelle votre gorge se rétrécit ou se ferme pendant le sommeil. Ceci interrompt à plusieurs reprises votre respiration. Cela se traduit par un ronflement fort et une baisse du taux d'oxygène dans votre sang. De la sorte, la difficulté à respirer signifie que vous vous réveillez souvent la nuit et que vous vous sentez épuisé le lendemain. L’apnée du sommeil est plus courante chez les hommes d'âge moyen qui sont en surpoids, fument ou consomment de l’alcool.
  •  

  • Troubles thyroïdiens : pour simplifier, une glande thyroïde sous active signifie que vous avez trop peu d'hormone thyroïdienne dans votre corps. Cela vous fait vous sentir fatiguer. Vous êtes également susceptible de prendre du poids, d'avoir des muscles endoloris et une peau sèche. Très courants chez les femmes, les troubles de la thyroïde se produisent le plus souvent avec l’âge et peuvent se diagnostiquer en effectuant un test sanguin.
  •  

  • Maladie coeliaque : cette maladie chronique est causée par la réaction du système immunitaire au gluten. Le gluten est une protéine présente dans le pain, les gâteaux, les céréales, la bière et de nombreux produits de consommation courante. Outre la fatigue, les autres symptômes de la maladie cœliaque sont la diarrhée, les ballonnements, l'anémie voire la perte de poids.
  •  

  • Diabète : l’un des principaux symptômes du diabète de type 1 (ou 2) est une très grande fatigue. Les autres symptômes clés sont la sensation de soif, les envies d’urinée fréquentes surtout la nuit et la perte de poids.
  •  

  • Dépression : la dépression peut également vous faire vous sentir épuisé. Cela peut vous empêcher de vous endormir, créer des insomnies passagères ou vous faire vous réveiller tôt le matin, ce qui vous rend plus fatigué pendant la journée.
  •  

  • Syndrome des jambes sans repos (SJSR) : appelé aussi « maladie de Willis-Ekbom » ou « paresthésie agitante nocturne des membres inférieurs », ce syndrome est un « trouble sensimoteur caractérisé par une envie irrésistible de bouger les jambes », et possiblement les autres parties du corps. Quels que soient vos symptômes, votre sommeil sera perturbé et de mauvaise qualité, vous vous sentirez donc très fatigué tout au long de la journée.

Comment lutter contre la fatigue ?

Pour traiter efficacement la fatigue, un médecin doit trouver et diagnostiquer la cause sous-jacente. D’où l’importance de consulter dès que vous êtes soupçonneux envers votre niveau d’énergie et le ressenti d’une fatigue inhabituelle. Le choix du traitement approprié pour la maladie peut aider à soulager la fatigue.

Cependant, de votre côté vous avez aussi à disposition de nombreuses ressources pour mettre en place de routines afin de contrer la fatigue passagère et améliorer la qualité de votre sommeil.

Obtenir un sommeil de bonne qualité est un élément important de la gestion de la fatigue. Pour pratiquer une bonne hygiène de sommeil, vous devez essayer de vous coucher et de vous réveiller à la même heure chaque jour, même les jours de congé (sans être à la minute prêt, la régularité est une charnière pour éradiquer la fatigue).

Réglez la température de la chambre à un niveau confortable. Le froid (ou le frais) peut être meilleur, et évitez la chaleur imposante. Assurez-vous aussi que la pièce est sombre, calme et bien ventilée (pour se prémunir notamment de l'exposition au monoxyde de carbone).

Bien entendu, et on ne le dira jamais assez, depuis l’avènement d’Internet et du « tout écran », évitez de passer du temps devant un écran au minimum une heure avant de dormir. La lumière et les sons d'un téléviseur, d'un ordinateur, d’une tablette ou d'un écran de smartphone peuvent stimuler l'activité cérébrale et affecter la qualité de votre sommeil de manière profonde. Coupez les notifications et éloignez vos appareils mobiles le plus loin possible de votre chambre. Utilisez de préférence un vrai réveille-matin plutôt que celui de votre smartphone.

De plus, évitez de manger un repas juste avant d'aller vous coucher. Un minimum d’environ deux heures est préférable selon plusieurs études.

À l'approche de l'heure du coucher, essayez plutôt de ralentir à la fois physiquement et mentalement. Pour ce faire, vous pouvez prendre une douche ou un bain chaud, écouter une musique apaisante, écrire quelques lignes dans votre journal quotidien, méditer (mindfulness), pratiquer du yoga, ou faire un câlin à votre partenaire.

Fatigue : quelles vitamines ou complémentaires alimentaires prendre ?

Comme nous l’avons vu dans notre dossier spécial sur les vitamines et les minéraux, ils sont essentiels pour les humains. En effet, ils jouent un rôle clef dans une variété de voies métaboliques de base qui soutiennent les fonctions cellulaires fondamentales et renforcent notre système immunitaire.

Leur implication particulière dans le métabolisme énergétique, la synthèse de l'ADN, le transport de l'oxygène et les fonctions neuronales les rend critiques pour la fonction cérébrale et musculaire. Ceux-ci, à leur tour, se traduisent par des effets sur les processus cognitifs et psychologiques, y compris la fatigue mentale et physique.

Les vitamines B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9 et B12), la vitamine C, le zinc, le magnésium et le fer, ont un rôle reconnu dans ces résultats. Les actions de ces micronutriments aux niveaux moléculaire et cellulaire sont reliées aux symptômes cognitifs et psychologiques, ainsi qu'aux manifestations de fatigue qui peuvent survenir lorsque l'état ou l'apport de ces micronutriments ne sont pas adéquats. De plus, ces vitamines et minéraux sont obligatoires pour extraire l’énergie de nos aliments et la présenter sous une forme physiologiquement utilisable par notre organisme.

Étant donné qu'il existe une interaction étroite entre ces micronutriments à travers les étapes successives de la production d'énergie, tous devraient être disponibles simultanément car l'ensemble du système peut être ralenti par un manque dans un seul d'entre eux. Si ce rôle dans la production d'énergie est essentiel, d'autres fonctions remplies par les micronutriments sont également essentielles en ce qui concerne la fatigue et la cognition.

Outre l'énergie, les muscles et le cerveau ont également besoin d'oxygène, qui doit être fourni par l'hémoglobine présente dans les globules rouges. Ce processus nécessite une « érythropoïèse » efficace, pour laquelle le fer ainsi que plusieurs vitamines B sont essentiels. Des apports insuffisants en ces micronutriments entraînent une anémie, avec des symptômes de fatigue et de faiblesse. En effet, l’oxygène est obligatoire, mais génère également des espèces réactives oxydatives. Elles sont potentiellement nocives et doivent donc être contrôlées par les défenses antioxydantes de l'organisme, dans lesquelles la vitamine C joue un rôle prépondérant.

D’autre part, de nombreuses vitamines et minéraux jouent un rôle dans la synthèse des neurotransmetteurs, le développement et le maintien des membranes neuronales (qui sont impliquées dans la préservation et le fonctionnement neuronaux) et la modification des récepteurs cérébraux. Leurs niveaux d’apports ont des conséquences évidentes sur l'activation du cerveau et donc sur la fonction cognitive en agissant sur la mémoire, le langage, le raisonnement, l'apprentissage, la résolution de problèmes, la prise de décision ou la capacité d’attention.

Les micronutriments et leur rôle dans la réduction de la fatigue et des dysfonctionnements cognitifs bénéficient de nombreuses études qui montrent le potentiel d’inversion d’une supplémentation en vitamines et minéraux même avec à des apports faibles ou très faibles.

De ce fait, si vous modifiez votre régime alimentaire, il est parfois possible de créer des carences sévères. Dans de tels cas, il peut arriver que la supplémentation soit efficace si vous ne constatez aucun changement en réajustant simplement votre régime alimentaire et votre mode de vie.

Enfin, en plus des conseils indispensables adaptés à votre cas de fatigue, de la part votre médecin traitant, votre pharmacien ou d’un diététicien-nutritionniste, il existe différents suppléments disponibles dans les pharmacies et parapharmacies.

Pour conclure et mieux vous repérer parmi les suppléments, qui renforcent votre système immunitaire et augmentent la capacité de votre corps à s’adapter au stress en atténuant la fatigue physique et mentale, on retiendra en particulier ceux qui contiennent les substances suivantes : Rhodiola rosea, CoQ10, vitamine B12, vitamine C, fer, créatine, citrulline (Citrullus vulgaris), mélatonine, tyrosine, Caféine et L-théanine (essentiellement dans le thé vert et le thé matcha).

Jimmy BRAUN


Sources

     

  1. L'activité physique est un traitement : interview d'un médecin du sport, https://www.le-guide-sante.org/actualite/592-lactivite-physique-est-un-traitement.html
  2.  

  3. Forme et Bien-être, https://www.le-guide-sante.org/actualite/mot-cle/forme-et-bien-etre.html
  4.  

  5. « Le syndrome d’épuisement professionnel ou burnout. Mieux comprendre pour mieux agir. », https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/Exe_Burnout_21-05-2015_version_internet.pdf
  6.  

  7. Le message de l’OMS au jeune enfant : pour grandir en bonne santé, ne pas trop rester assis et jouer davantage, https://www.who.int/fr/news-room/detail/24-04-2019-to-grow-up-healthy-children-need-to-sit-less-and-play-more
  8.  

  9. « Histoire de la fatigue. Du Moyen Âge à nos jours », Georges Vigarello, Éditions Seuil, 2020, https://www.seuil.com/ouvrage/histoire-de-la-fatigue-georges-vigarello/9782021291919
  10.  

  11. Syndrome de Fatigue Chronique ou Encéphalomyélite myalgique ?, EM / SFC, http://www.asso-sfc.org/syndrome-fatigue-chronique.php
  12.  

  13. Le syndrome de fatigue chronique, https://www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/FatigueChronique-FRfrPub790.pdf
  14.  

  15. Syndrome fibromyalgique de l’adulte, https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2010-10/syndrome_fibromyalgique_de_ladulte_-_rapport_dorientation.pdf
  16.  

  17. Déchargement cognitif : comment Internet devient-il la mémoire humaine, https://blognutritionsante.com/2016/08/17/memoire-humaine-internet-ntic/
  18.  

  19. Informations sur le cancer, https://www.le-guide-sante.org/actualite/mot-cle/cancer.html
  20.  

  21. Sommeil et grossesse, https://reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/sommeil-et-grossesse
  22.  

  23. Faut-il vraiment attendre 2 heures après un repas avant de dormir ?, https://blognutritionsante.com/2019/01/24/repas-dormir-delai/
  24.  

  25. Les vitamines : carences et excès, https://www.le-guide-sante.org/actualite/606-les-vitamines-carences-et-exces.html
  26.  

  27. Erythropoïèse , http://www.hematocell.fr/index.php/enseignement-de-lhematologie-cellulaire/globules-rouges-et-leur-pathologie/20-erythropoiese
  28.  

  29. Depression and associated physical diseases and symptoms, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3181771/
  30.  

  31. Association of mitochondrial dysfunction and fatigue: A review of the literature, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4136529/
  32.  

  33. The potential role of nitric oxide metabolites in diagnosing chronic fatigue syndrome, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16540255/
  34.  

  35. Stress, neurotransmitters, corticosterone and body-brain integration, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22285436/
  36.  

  37. Thé : bienfaits et méfaits pour la santé, https://www.le-guide-sante.org/actualite/618-the-bienfaits-et-mefaits-pour-la-sante.html
  38.  

  39. 13 raisons de boire du thé vert matcha japonais, https://blognutritionsante.com/2019/01/09/13-bienfaits-the-vert-matcha-japon/




Articles récents