Blog santé : les dernières actualités santé

Diabète : le café réduirait le risque de diabète de type 2

Une nouvelle recherche, publiée le 28 décembre 2011 dans le Journal of Agricultural & Food Chemisty, révèle que les buveurs réguliers de café ont un risque moindre de diabète de type 2.

Réalisée par des chercheurs de l'Université des Sciences et Technologies de Huazhong et de l'Institut de biotechnologie de Wuhan (Chine), cette étude indique avoir découvert des composés présents dans le café qui inhibent une substance fabriquée par le corps et liée au diabète.

Plusieurs études antérieures ont montré certaines vertus du café. Il réduirait le risque d’AVC chez les femmes, du cancer de la prostate mortel, et aurait sa place dans les traitements de la maladie d’Alzheimer. (cf. sources)

Dans le cas du diabète, d’autres études ont révèlé que les personnes consommant quatre tasses de café par jour ont un risque réduit de cinquante pour cent de diabète de type 2 - et que chaque tasse de café apporte une autre diminution du risque de près de sept pour cent.

Cette nouvelle étude vient donc réaffirmer des soupçons à propos de l’action du café sur le diabète de type 2 - une forme de diabète qui représente environ 90-95% des cas dans le monde.

 

Café : des bienfaits protecteurs qui se confirment

L’étude met en avant des composés inhibants (en particulier la caféine, l'acide caféique et l'acide chlorogénique), dont les bienfaits protecteurs agiraient sur une substance - l’hIAPP (acronyme de « humant islet amyloid polypeptide ») ou Amyline - produite par le corps et liée au diabète. Le café contient des antioxydants, qui aideraient à écarter des dommages cellulaires.

 

 

Aussi, la présence de magnésium et de chrome dans le café aiderait l’organisme à mieux utiliser l'insuline, ce qui expliquerait pourquoi le café est en mesure de réduire le risque de développer un diabète de type 2. « Un effet bénéfique peut donc être attendue pour un buveur de café régulier », concluent les chercheurs.

Enfin, bien que plusieurs experts et professionnels de santé ne recommandent pas une consommation trop importante de café, notamment parce qu’il peut causer des insomnies, des maux d'estomac ou de l’anxiété, le café décaféiné ne verrait pas ses vertus disparaître, selon une méta-analyse de la Harvard School of Public Health.

 

Sources

Nos partenaires et institutions: