Cancers : Les français font confiance aux chercheurs

Les chercheurs et l'indice de confiance des français

Trois quarts des Français considèrent les chercheurs comme les interlocuteurs les plus légitimes pour diffuser l'information sur la recherche contre le cancer, selon un sondage Harris Interactive mené auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes représentatif de la population française, en décembre 2010. Cette étude a été réalisée à la demande de l'Association pour la Recherche sur le cancer (ARC), en amont de la journée mondiale contre le cancer du 4 février (2011), dans la suite logique du projet Cancer Info.

Dans ce domaine, 43% des sondés se disent intéressés par une rencontre avec des chercheurs, une proportion qui grimpe à plus de 50% pour les Franciliens et les catégories socioprofessionnelles favorisées.

Dans ce cadre, ils souhaiteraient aborder les dernières avancées de la recherche (60%), les perspectives de nouveaux traitements et leur efficacité (58%), ou les recherches menées pour améliorer le dépistage et le diagnostic des cancers (53%).

Près de la moitié (48%) aimerait également évoquer la recherche sur les facteurs de risque et la prévention. "Les plus jeunes (moins de 24 ans) semblent par ailleurs davantage intéressés que l'ensemble des répondants par la compréhension du développement et de la propagation des cancers dans l'organisme (53% contre 44%)", note l'ARC dans un dossier diffusé à la presse.

De leur côté, les femmes sont plus nombreuses à s'intéresser à la façon de diminuer les effets secondaires des traitements (42% contre 36% pour l'ensemble des répondants).

Les chercheurs bénéficient ainsi d'une très bonne image auprès du grand public : près de 9 personnes sur 10 soulignent leur contribution positive à l'image du pays à l'international.

Mais 92% des sondés estiment qu'ils manquent de moyens pour mener à bien leur mission, et 86% considèrent qu'ils ne sont pas assez reconnus en France par rapport aux autres pays.

Un direct entre usagers et chercheurs

L'ARC organise un débat animé par Michel Field et baptisé le "Grand direct des chercheurs", en multiplex entre Paris, Lyon et Marseille, le vendredi 4 février.

Parallèlement à cette opération, l'association renouvelle, pour la deuxième année consécutive, son mois de dialogue entre chercheurs et internautes : jusqu'au 18 février, ces derniers peuvent poser leurs questions sur le site http://www.grand-direct-chercheurs.com.

© APM-Santé / Le Guide Santé - Tous droits réservés, PARIS, 2 février 2011

 

"Grand Direct des chercheurs", vendredi 4 février de 17h à 19h - à Paris: Centquatre - Salle 400; 104 rue d'Aubervilliers / 5 rue Curial, 75019 Paris - à Lyon : Hôtel de ville - Grand salon; 1, place de la Comédie, 69205 Lyon cedex 01 - à Marseille : WTC - Salle Europe; 2, rue Henri Barbusse, 13001 Marseille Inscription obligatoire et gratuite via


Les articles similaires :