Trouver un ophtalmologue : Quelles solutions pour 2020 ? Ép. 1

Episode 1 - Pénurie chronique d’ophtalmologistes [1/3]

Nous vous proposons une websérie en trois épisodes sur l’inégalité d’accès aux soins en ophtalmologie : effectifs d’ophtalmologues en baisse, inégalités territoriales, reste à charge élevé...Quelles sont les véritables causes de l’inégalité d’accès aux soins en ophtalmologie ?


Le nombre des maladies de la vue est en augmentation chaque année et certaines pathologies oculaires sont des enjeux de santé publique.


Plus d'un Français sur trois présente des troubles de la vue. Près d’un français sur deux a besoin d’une correction optique [1]. 

Plus de 800 000 interventions par an sont réalisées dans le cadre du traitement de la cataracte.

La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) est la première cause de malvoyance, en France, chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

Un million de personnes sont atteintes par une forme plus ou moins sévère de la maladie [2].

Le glaucome, qui constitue la première cause de cécité en France, concerne essentiellement la population de plus de 40 ans et son incidence augmente avec l’âge. Le nombre de patients atteints de glaucome est estimé à un million de personnes, dont 500 000 seulement sont dépistés et soignés [3].

Première cause de cécité chez les moins de 50 ans, la rétinopathie diabétique toucherait un million de personnes en France.


A l’inverse, il est constaté une baisse régulière du nombre d’ophtalmologues avec 4719 ophtalmologues conventionnés en 2020.


Actuellement, 1 ophtalmologiste sur 2 partant en retraite n’est pas remplacé : pour 250 départs à la retraite chaque année, seuls 150 nouveaux ophtalmologistes sont formés. Des territoires entiers vont bientôt se retrouver sans praticien, avec des besoins qui vont croître a minima de 25 % dans les dix prochaines années [4]. 


Au niveau national, il faut en moyenne 63 jours (sauf urgence) pour obtenir une consultation au sein d’un cabinet d’ophtalmologie conventionné.


Une enquête originale sur les délais d’attente en ophtalmologie a été menée en Janvier et Février 2020 sous la houlette de notre expert, le docteur S. BACH, médecin de santé publique, dont les premiers résultats sont présentés ici. Cette étude a été conduite sous la forme d’une enquête «patient mystère» qui a permis de contacter anonymement 6045 cabinets d'ophtalmologie soit 4719 ophtalmologues conventionnés (en exercice sur un ou plusieurs cabinets dits secondaires) répartis sur l’ensemble de la France métropolitaine, afin de vérifier le délai moyen d’attente dans le cadre d’une première consultation. La méthodologie et les résultats préoccupants de l’enquête (délai moyen par commune et par département) seront détaillés dans le prochain épisode.


Seuls 1 860 cabinets d’ophtalmologie ont proposé des consultations pour un nouveau patient sur les 6 045 de l’étude !


La répartition des modes de prise de rendez-vous des cabinets d’ophtalmologie est :


  • 20% avec un agenda en ligne soit 1185 cabinets 
  • 80% disposent d’un secrétariat téléphonique soit 4860 cabinets 


La répartition des délais moyens par secteur de convention est la suivante pour les cabinets ayant donné au moins 3 rendez-vous :


  • 77 jours pour les 601 praticiens en secteur 1 
  • 71 jours  pour les 261 praticiens en secteur 2 OPTAM
  • 53 jours jours pour les 998 en secteur 2


20 % des cabinets d’ophtalmologie « joignables » refusent les nouveaux patients.


Plus inquiétant : 1 935 cabinets d’ophtalmologie sur 6 045 sont inaccessibles malgré 5 tentatives d’appel (étalées sur plusieurs jours).


Le plus surprenant : 8% des cabinets accessibles n’acceptent des patients que dans le cadre d’une prise en charge chirurgicale !



Ont été exclus de l’étude les 37 centres Point Vision.



Les 37 centres Point Vision n’ont pas été comptés dans la base analysée des cabinets d’ophtalmologie conventionnés.

En effet, un fonds d’investissement a pris le contrôle du Groupe Point Vision et le mode d’exercice des ophtalmologues des centres ne peut pas être considéré comme un exercice libéral stricto sensu : ophtalmologues « chefs de centre Point Vision », process industriel, partenariat avec des mutuelles (Malakoff Humanis, MAAF…).


Aussi, nous avons préféré que le concept Point Vision fasse l’objet d’une étude spécifique qui sera éditée dans l’épisode sur les solutions à examiner face à la pénurie d’ophtalmologues.



Des disparités en fonction des territoires.


A l’instar de l’enquête précédente sur la dermatologie, les territoires de santé ne sont pas tous égaux en terme d’accès aux soins en ophtalmologie aussi bien au niveau du nombre d’ophtalmologues installés qu’au niveau des délais d’obtention d’une consultation.


Alors que le délai moyen d’obtention d’un rendez-vous dans un cabinet d’ophtalmologie conventionné est de 22 jours dans l’unité urbaine de Paris avec 518 cabinets d’ophtalmologie, il est de 142 jours dans le Pas-de-Calais seulement 9 cabinets d’ophtalmologues sur 97 qui donnent des rendez-vous.


Pire, dans certains départements, aucun rendez-vous n’est obtenu à l’instar de la Creuse, la Haute-Loire, la Lozère, la Meuse ou les Vosges !


Au delà de la pénurie d’ophtalmologues et de leur répartition géographique inadéquate, s’ajoutent un vieillissement de la population sans précédent.


Les 60 ans et plus, atteindront les 29% en 2025. Or, les pathologies oculaires augmentent et nécessitent un suivi avec l’âge.

Le nombre de cataractes opérées a été multiplié par  6 en 25 ans.

La prise en charge des DMLA est en forte augmentation.


Pourtant :

   - les ophtalmologistes travaillent souvent plus de 50 heures par semaine,

   - ils ont augmenté leur activité individuelle en moyenne de 30% en dix ans,

   - ils détiennent le record d’actes par praticien toutes spécialités soignantes confondues [5].


Dans le prochain épisode, nous publierons les véritables délais moyens d’obtention d’un rendez-vous en ophtalmologie en 2020 par commune et par département.



À suivre...


Dr Jean-Pascal DEL BANO

www.le-guide-sante.org



Sources :


  1. https://www.snof.org/public/conseiller/surveiller-sa-vue
  2. http://www.journees-macula.fr/maladies-de-la-macula/la-dmla/chiffres-cles-dmla
  3. http://www.institut-du-glaucome.fr/liv.php
  4. https://www.snof.org/2017-ophtalmologie-objectif-z%C3%A9ro-d%C3%A9lai-en-2022
  5. https://www.snof.org/public/defendre/les-délais-dattente

Les articles similaires :