Blog santé : les dernières actualités santé

Radiofréquence : une voie d’avenir pour le traitement de la douleur périnéale du post-partum ?

La radiofréquence est une technique utilisée dans de multiples indications en médecine esthétique, en traumatologie, en rhumatologie ou encore en médecine du sport.
Elle est au cœur de la thérapie par transfert d’énergie capacitive et résistive ou TECAR thérapie.

La radiofréquence est une onde de haute fréquence qui oscille entre 0,3 et 10 MHz.
La fréquence est définie par le nombre d’oscillations qu’effectue un courant électrique de forme sinusoïdale en une seconde et elle s’exprime en Hertz. Cette bande de fréquence a un effet d’échauffement interne des tissus par modification alternative de la polarité des ondes électromagnétiques : c’est la diathermie. De plus, les échanges intra- et extra-cellulaires sont améliorés par le phénomène de permittivité de la membrane cellulaire (oscillations rapides des ondes entre les milieux intra- et extra-cellulaires), entraînant une augmentation de la perméabilité de la membrane de la cellule et une activation de son métabolisme.


Quels sont les avantages de l’utilisation de la radiofréquence ?

L’utilisation de la radiofréquence améliore la circulation, diminue la douleur, accélère la cicatrisation et a une action profonde sur l’hypoderme et le tissu graisseux.
La radiofréquence stimule la formation de collagène d’où une augmentation de la fermeté et de l’élasticité de la peau [1].
La haute fréquence diminue la douleur, améliore la cicatrisation, libère les amplitudes et diminue la fibrose. La récupération intervient plus rapidement qu’avec les traitements classiques.

Malgré l’absence de risque avec la radiofréquence, il existe toutefois des contre-indications

L’utilisation des ces ondes doit n’être réservé qu’aux professionnels formés et elle doit se faire avec précaution.
Les contre-indications connues à ce jour sont :
- le port d’un pacemaker, d’un implant métallique ou d’une pompe à insuline ;
- la grossesse ;
- les tumeurs malignes ;
- les thrombophlébites ;
- les troubles de la coagulation ;
- les brûlures ;
- la présence de cartilages de croissance ;
- l’insensibilité à la chaleur ;
- la fièvre et les infections ;
- les mycoses.

Des indications multiples aux bénéfices reconnus

En médecine esthétique, les indications sont nombreuses pour ne citer que la reconstruction des tissus cutanés, la réduction des vergetures, l’action anti-cellulite ou encore l’action amincissante.
En traumatologie et en rhumatologie, les indications sont également nombreuses : tendinite de l’épaule, périostite, arthrose du genou ou de la hanche et lombalgies.

Le traitement par haute fréquence pourrait être mis en place en routine dans les maternités

La radiofréquence semble être une voie d’avenir dans le traitement des douleurs périnéales du post-partum [2].
Parmi les femmes ayant accouché par voie basse et présentant des lésions périnéales (épisiotomie, déchirures du premier au quatrième degré), entre 95 et 100 % d’entre elles souffrent de douleurs périnéales 24 heures après l’accouchement, et entre 60 et 91 %, sept jours après l’accouchement. Une étude a été réalisée par une sage-femme, du 3 juin 2016 au 30 septembre 2016, afin d’évaluer l’efficacité du traitement par radiofréquence sur la douleur périnéale du post-partum chez les femmes ayant accouché par voie basse et présentant des lésions périnéales.
Les premiers résultats sont encourageants mais l'évaluation est poursuivie dans le cadre d'une étude randomisée en double aveugle menée au CHU de l’Hôpital Nord de Marseille.

Et aussi des indications en médecine équine !

Les chevaux peuvent aussi profiter de cette technique avec notamment d’excellents résultats au niveau de la préparation et de la récupération mais également en cas de tendinopathie ou d’œdème locaux sans oublier l’action anti-douleur.

Alexandra DEL BANO
Masseur-kinésithérapeute DE

Sources :

1. Araújo AR, Soares VPC, Silva FS, Moreira TS. Radiofrequency for the treatment of skin laxity: mith or truth. An Bras Dermatol. 2015;90(5):707-21.
2. Golka M. Mémoire de fin d’études. École universitaire de maïeutique Marseille-Méditerranée Université Aix-Marseille (2017).


Nos partenaires et institutions: