Blog santé : les dernières actualités santé

Fruits et Légumes : une efficacité anti-cancéreuse remise en question...

Les fruits et légumes ne seraient liés qu'à une très modeste réduction du risque de cancer, selon la plus grande étude jamais menée jusqu'à présent sur ce sujet et publiée dans la revue spécialisée Journal of the National Cancer Institute.

Malgré les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), prônant la consommation d'au moins cinq fruits et légumes par jour (soit 400 g/jour), et faute d'éléments suffisants, l'Agence internationale de recherche sur le cancer (IARC) a considéré en 2003 que les arguments étaient "insuffisants" pour conclure à un effet anticancéreux de ces aliments.

Dans une nouvelle étude menée sur près de 480 000 personnes, des chercheurs newyorkais établissent une baisse du risque de seulement 3% pour toute augmentation de 200 g/jour, plus précisément de 2% par incrément de 100 g/jour de légumes et de 1% par hausse de 100 g/jour de fruits.

Ce léger effet protecteur est par ailleurs observé quel que soit le degré de tabagisme ou d'alcoolisme, mais semble plus marqué chez les personnes consommant beaucoup d'alcool et ne concerne que les sphères respiratoire et digestive.

Selon les auteurs, si la population consomme en moyenne 150 g de fruits et légumes en plus par jour, seuls 2,6% des cancers seraient évités chez l'homme et 2,3% chez la femme.

Dans un éditorial publié dans la même revue, un spécialiste propose non seulement de mieux évaluer des fruits et légumes spécifiques – plutôt que de les étudier dans leur ensemble – mais aussi de calculer leur impact à un plus jeune âge, où ils pourraient être plus protecteurs. Il ajoute que les recommandations en matière de fruits et légumes ne perdent pas de leur valeur, leurs bienfaits étant bien établis d'un point de vue cardiovasculaire.

 

APM SANTE, Avril 2010- JNCI, publication en ligne du 6 avril.


Nos partenaires et institutions: