Blog santé : les dernières actualités santé

Grossesse médicalement assistée : l'âge du père importe peu

L'âge du père n'influence pas le succès des grossesses médicalement assistées avec don d'ovocytes, selon une étude américaine publiée en ligne dans la revue médicale spécialisée Fertility and Sterility.

Le rôle délétère de l'âge plus avancé des femmes sur le déroulement d'une grossesse est connu mais celui de l'âge des hommes l'est moins. Un âge plus avancé a cependant été associé à la stérilité, de même qu'à une diminution de la mobilité des spermatozoïdes et du volume séminal.

C'est pourquoi, des chercheurs américains ont étudié l'éventuelle relation entre l'âge du père et l'évolution de la grossesse lors de cycles de procréation médicalement assistée avec don d'ovocytes. Ils ont analysé de manière rétrospective l'influence de l'âge des parents sur l'évolution de la grossesse dans un centre privé de fécondation in vitro (FIV), en prenant en compte le nombre de cycles. Au total, ils ont examiné 1.392 cycles avec don d'ovocytes chez 1.083 femmes et leur partenaire masculin.

Si un âge plus avancé pour le père a été associé à des modifications du volume séminal et à la mobilité des spermatozoïdes, il ne l'a pas été de manière statistiquement significative aux chances procréation, en tenant compte de l'âge des femmes.

"Cette étude s'ajoute à une littérature médicale suggérant que l'âge du père contribue de façon limitée au taux de naissances lors des procréations médicalement assistées", ajoutent-ils.

(Fertility and Sterility, publication en ligne accélérée du 17/08/2010)

 

© APM-Santé - WASHINGTON (U.S.A), le 24 août 2010


Nos partenaires et institutions: