Blog santé : les dernières actualités santé

Plan Alzheimer : les structures de répit pour les aidants…

Plan Alzheimer : les structures de répit pour les aidants, un soutien inconfortable

 

Le président de la République, Nicolas Sarkozy, a insisté sur la nécessité de poursuivre le développement des structures de répit pour les aidants familiaux des malades d'Alzheimer, lors d'une table ronde organisée à Bordeaux à l'occasion du troisième anniversaire du Plan Alzheimer. Il s'agit de "soutenir" les aidants et de leur faciliter l'accès aux journées de formation qui leur sont proposées.

Selon le dossier de presse diffusé par l'Elysée, depuis novembre 2009, France Alzheimer a formé 210 binômes de formateurs et 238 actions de formations ont eu lieu, soit plus de 2.600 aidants formés. Le président de la République a indiqué que la création des maisons de l'autonomie et de l'intégration pour les malades d'Alzheimer (Maia) allait se poursuivre.

A ce jour, 15 projets sur 17 expérimentations de Maia ont été retenus et selon le dossier de presse, il est prévu 155 Maia fin 2012 pour une couverture totale du territoire en 2014. Nicolas Sarkozy a invité la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, Valérie Pécresse, à trouver des solutions pour attirer les jeunes étudiants vers des métiers dans le secteur des personnes âgées.

Concernant la prise en charge à domicile, il existe à ce jour des équipes mobiles pluridisciplinaires auprès de 111 services de soins infirmiers à domicile (Ssiad). Pour permettre aux aidants de souffler, les créations de places d'accueil de jour se sont poursuivies avec la décision prise en février 2010 de restructurer l'offre pour améliorer la qualité. Le chef de l'Etat a pointé le fait que le développement de ces structures ne reposait "pas uniquement sur des questions de moyens mais aussi des questions de formation et de qualité", notant qu'à l'heure actuelle, il existait "une part non négligeable de places qui ne répondent pas exactement aux normes".

De fait, au 31 décembre 2010, plus de 10.000 places regroupées dans 1.663 accueils de jour étaient recensées sur le territoire national et 61% étaient conformes à la réglementation. Les aidants peuvent retrouver sur une carte interactive disponible sur le site : http://www.plan-alzheimer.gouv.fr, la liste des accueils de jour qui répondent ou non en 2010 aux obligations administratives. En outre, 11 plates-formes d'accompagnement et de répit, d'une part, et que 18 projets de répits innovants, d'autre part, sont en cours d'expérimentation.

Enfin, l'Elysée mentionne la mise en place des unités cognitivo-comportementales, des pôles d'activité et de soins adaptés (Pasa), ainsi que des unités d'hébergement renforcées (UHR), priorités pour l'association France Alzheimer : d'ores et déjà, au 1er février, 145 Pasa et 32 UHR fonctionnaient.


Nos partenaires et institutions: