Allaitement maternel

Bien plus qu’un phénomène de mode, l’allaitement maternel était dans le passé, le seul moyen de nourrir ces enfants. Bien qu’il fût oublié au fur et à mesure que la modernité a pris de plus en plus de place dans nos vies, l’allaitement aujourd’hui, est devenu le sujet à la mode de toutes les revues et livres spécialisés sur la maternité.

Les avantages d’un allaitement prolongé (plus de 6 mois) sont connus du monde médical et publiés, en voici les principaux :

  • pas d’obésité jusqu’à 18 ans alors que le contexte actuel est terrifiant : en France, 5% d’adolescents étaient obèses en 1965 ; en 2005, ils sont 15 % !
  • pas d’allergie avant 10 ans ; moins d’intolérance au lait de vache (5 à 15 % de la population générale),
  • pour un bébé au sein, le quotient intellectuel augmente de 15 à 20 points s’il est né à terme et plus encore si il est né prématuré
  • une meilleure psychomotricité, moins d’hospitalisations, moins de prescriptions d’antibiotiques, notamment depuis l’arrivée des derniers vaccins, ainsi l’allaitement optimise la prise en charge globale de l’enfant
  • moins d’infections respiratoires ou digestives (même en crèche),
  • moins de mort subite,
  • un meilleur contact mère-enfant,
  • un moindre coût
  • une meilleure récupération post natale pour la mère et aussi à très long terme pour les anciens prématurés ou hypotrophes avec une diminution de la morbidité à long terme.
  • moins de cancers du sein pour les femmes (10 % des Françaises ont un cancer du sein ) ou de l’ovaire pour une année d’allaitement (même en plusieurs fois)

 

 

www.autourdelenfant.org


Les articles similaires :