Blog santé : les dernières actualités santé

Sécurité des patients : vers la création d'une agence ?

Un rapport remis au Haut conseil de la santé publique (HCSP) préconise la création d'une agence nationale pour la sécurité des soins et l'organisation d'Etats Généraux.

Mais avant d'engager sa réflexion sur les axes stratégiques à développer en la matière, le HCSP a souhaité lancer une étude sur les politiques au niveau international. Cette analyse bibliographique a été menée dans cinq pays (Royaume-Uni, Danemark, Etats-Unis, Australie et Canada), complétée par des auditions d'experts.

Les démarches actuelles de progrès dans ce domaine s'appuient fortement sur celles liées à la qualité, déroulant "la panoplie des mesures classiques dans les processus de certification des organisations des industries à risque, qui exerce une fascination certaine sur le monde de la santé", avancent les auteurs.

Cependant, il semble que "l'hôpital ne relèvera pas ses défis en recopiant le passage de l'artisanat à la manufacture", autrement dit en transposant totalement en l'état les démarches de sécurité industrielle, ajoutent-ils.

Ils estiment que le système de soins doit s'approprier l'objectif de la sécurité des patients et le promouvoir en "valeur professionnelle". "Il lui faut valoriser et développer des caractéristiques de fiabilité organisationnelle liées à l'intelligence collective, à la réactivité, à la maîtrise des situations, y compris imprévues, à la gestion des marges (y compris l'anticipation des marges futures) à la gestion de réserves".

Il lui faut également aller chercher des solutions qui ne se trouvent pas entièrement dans les systèmes industriels, relatives à la régulation, l'utilisation des systèmes de signalement, les démarches de gestion des risques associés aux soins, dans les services de santé.

Les auteurs recommandent donc "un acte fondateur" pour faire naître la sécurité des patients comme concept se distinguant de la qualité des soins et de la sécurité sanitaire, en organisant par exemple des Etats généraux sur le sujet, qui se prolongeraient par une conférence annuelle régulière.

Parmi les autres préconisations, figure la création d'une Agence nationale de la sécurité des patients ou à défaut, d'une structure de coordination des actions, ainsi que l'évaluation du coût et du bénéfice réels des démarches de certification des établissements, ainsi que l'abandon des "illusions" sur les bénéfices des retours d'expérience de type signalement/analyse causale/codage/statistiques, afin de comprendre les défaillances du système. /vdb

(Le rapport est disponible sur www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20100701_anabibsecupatients.pdf)

 

© APM-Santé - PARIS, le 3 août 2010

Les articles similaires :

Aucun article similaire trouvé.


Nos partenaires et institutions: