Blog santé : les dernières actualités santé

Vaccination anti-HPV : les jeunes femmes influencées par l'avis maternel

Les jeunes femmes envisagent plus facilement de se faire vacciner contre le papillomavirus (HPV, pour Human Papilloma Virus) si leur mère y est favorable, selon une étude menée auprès d'étudiantes et publiée dans la revue Pediatrics.

Entre 2007 et 2009, des chercheurs américains ont soumis un questionnaire à 972 étudiantes à l'université afin de connaître leur comportement sexuel, leur connaissance et leur perception des risques liés au HPV.

Plus de six jeunes femmes sur 10 étaient sexuellement actives, et 49% ont déclaré avoir reçu au moins la première des trois injections constituant le schéma de la vaccination contre le HPV.

Parmi les facteurs corrélés positivement à la vaccination anti-HPV figuraient l'approbation de celle-ci par la mère, l'existence d'une communication mère-fille sur le sexe et la perception d'une vulnérabilité face au virus.

Une communication mère-fille facilitée et l'approbation maternelle vis-à-vis de cette vaccination se sont révélé d'importants facteurs prédictifs du comportement des jeunes femmes, même chez celles suffisamment âgées pour ne plus nécessiter l'accord parental, notent les auteurs. Selon eux, les étudiantes constituent une population cible importante pour les campagnes en faveur de la vaccination.

 

APM SANTE, Pediatrics, publication en ligne du 12 avril 2010.


Nos partenaires et institutions: