Blog santé : les dernières actualités santé

Inégalités socioculturelles dans l’accès Internet aux connaissances en santé

Les résultats d'une récente analyse de l'enquête nationale de santé américaine attestent des larges disparités socio-économiques séparant les utilisateurs du réseau Internet dans les domaines de la médecine et de la santé de ceux qui n’en font pas usage. Bien que les données datent de 2012, les principales conclusions de cette analyse peuvent probablement être transposées aujourd’hui en Europe. À l’heure du patient expert, ces inégalités persistantes demeurent un frein à la connaissance et à l’accès aux soins et elles doivent être identifiées afin d’orienter au mieux la recherche et la communication des promoteurs de l’usage de nouvelles technologies.

santé et nouvelles technologies : inégalités socio-culturelles

Une nouvelle analyse des données issues de la National Health Interview Survey de 2012 (Family Core et Sample Adult Core), colligées à partir des réponses de 34 525 adultes âgés de 18 ans et plus, a été effectuée au printemps 2017, afin d’évaluer l’impact des technologies informatiques d’information en médecine et santé (TIS) sur la population américaine [1].

Plus de la moitié de la population américaine souffre d'une ou de plusieurs maladies chroniques

Certaines maladies chroniques ont été précisément ciblées par le questionnaire, notamment les dix affections les plus répandues aux États-Unis : hypertension artérielle, maladie coronarienne, accident vasculaire, diabète, cancer, arthrite, hépatite, atteinte rénale, asthme ou bronchopneumopathie chronique obstructive. La moitié des adultes américains (116,7 millions, 49,7 %) ont déclaré être concerné par au moins une situation pathologique chronique, l'hypertension artérielle étant l'atteinte la plus commune (50,5 millions, 21,5 %).

La recherche en ligne est l’usage le plus fréquent d’Internet en santé

Cinq aspects de l'usage des TIS sur le réseau Internet ont été étudiés dans les trois groupes : recherche d'information en santé, demande de prescription, prise de rendez-vous en ligne, envoi de courriels à un fournisseur de soins et participation à des groupes de discussion sur la santé. Le sujet a été considéré comme un usager des TIS en cas d’utilisation d’une de ces technologies au minimum dans l’année précédant l’enquête. Au cours de cette période, la recherche d’information concernant la santé sur Internet est apparue comme étant largement l’usage le plus répandu en concernant 98,5 millions (42 %) d'américains adultes (15,8 millions, 6.7%, de demandes de prescription par Internet, 10,8 millions, 4,6 %, de rendez-vous en ligne, 13,5 millions, 5,7 %, de courriels aux professionnels de santé et 6,8 millions, 2,9 %, d'utilisateurs des forums santé).

Maladie chronique ou non, les inégalités d’accès au réseau demeurent

Les adultes atteints d’une seule maladie chronique (nombre brut : 4147/8551, pourcentage pondéré : 48,54 %) ont été significativement plus nombreux que les malades souffrant de plusieurs affections chroniques (3816/9637, 39,55 %) et que les sujets exempts d’atteinte chronique (7254/16 337, 44,40 %, p < 0,001) à utiliser les TIS. Mais, quel que soit le groupe concerné, les usagers des TIS sont apparus significativement différents des non-utilisateurs en termes de caractéristiques socio-démographiques (chi2 : p < 0,001), avec des facteurs similaires positivement corrélés à l’utilisation de manière significative : jeune âge, sexe féminin, blanc non hispanique, niveau d'études supérieures et niveau de revenu plus élevé.

Dr Henri GRACIES
http://www.mediamed.org

Sources et références

•     Zhang Y, et al. Comparison of Health Information Technology Use Between American Adults With and Without Chronic Health Conditions: Findings From The National Health Interview Survey 2012. J Med Internet Res 2017;19(10):e335, doi:10.2196/jmir.6989.
http://www.jmir.org/2017/10/e335


Nos partenaires et institutions: