Blog santé : les dernières actualités santé

Le vaccin contre la grippe saisonnière pourrait prévenir les AVC

Infection virale aiguë provoquée par un virus grippal, la grippe saisonnière est surveillée de près par les instituts de veille sanitaire. Malgré toutes les précautions d’usage et la politique de prévention mise en place, le vaccin contre la grippe saisonnière reste un moyen efficace — puisque « parmi les personnes âgées, la vaccination permet de réduire de jusqu’à 60 % la gravité de la maladie et ses complications et de jusqu’à 80 % la mortalité » selon l’OMS.

Essentiellement conseillé dans les groupes à haut risque, le vaccin contre la grippe est cependant sujet à des études, amélioré et modifié continuellement. C’est d’ailleurs à l’occasion d’une récente étude, réalisée à l'Université de Lincoln et l'Université de Nottingham au Royaume-Uni, que des chercheurs ont fais une découverte étonnante. Les patients qui avaient été vaccinés contre la grippe étaient 24 % moins susceptibles de souffrir d'un accident vasculaire cérébral (AVC) durant la saison de la grippe.

Le vaccin contre l'influenza efficace contre l’AVC ?

Publiés en Janvier 2014 dans la revue scientifique Vaccine, les résultats d’une étude montrent que la vaccination contre l’influenza (grippe) peut prévenir les AVC.  Les chercheurs ont essayé de déterminer au travers de cette étude si la grippe saisonnière ou la vaccination contre le pneumocoque, ou les deux ensemble ont été associés à un risque réduit d'AVC ou d'accident ischémique transitoire (AIT). A noter qu’en 2010, la même équipe de recherche a montré un lien similaire entre la vaccination contre la grippe saisonnière et un risque réduit de crise cardiaque.

L’auteur principal de cette nouvelle étude, le Professeur Niro Siriwardena, a déclaré que « les causes des AVC ne sont pas pleinement comprises, et que les facteurs de risque classiques tels que l'âge, le tabagisme et l'hypertension artérielle peuvent représenter plus de la moitié de tous les cas. Nous savons que les maladies cardio-vasculaires ont tendance à frapper pendant l'hiver et que les risques peuvent être aggravés par des infections respiratoires telles que grippe.  Notre étude a montré une association hautement significative entre la vaccination contre la grippe et le risque réduit d'accident vasculaire cérébral dans la même saison de la grippe. Les résultats étaient cohérents avec notre recherche précédente dans le risque de crise cardiaque. ».

Pour obtenir les résultats, les chercheurs ont analysé les dossiers de plus de 47 000 patients qui avaient subi un AVC ou un AIT (accident ischémique transitoire, ou « mini-AVC ») entre 2001 et 2009. Les données ont été tirées de la Clinical Practice Research Database au Royaume-Uni (CPRD). Parallèlement, ils ont analysés les niveaux de vaccination contre la grippe, et les niveaux de rattrapage vaccinal. Ils ont trouvé que la vaccination contre la grippe saisonnière a été associée à une réduction de 24 % du risque d'accident vasculaire cérébral. La réduction a été plus forte si le vaccin a été administré au début de la saison de la grippe. Il n'y avait pas de changement statistiquement significatif du risque d’AIT à la vaccination contre la grippe. Par contre la vaccination anti-pneumococcique (Streptococcus pneumoniae) n’a pas présenté de réduction des risques des AVC ou AIT.

L'étude fait partie d’un vaste projet appelé IPVASTIA (Influenza vaccination and pneumococcal vaccination and risk of stroke/TIA), qui utilise le maximum de données dans de grands échantillons, afin de comparer et expliquer les différences de risque associés à la vaccination contre la grippe tels que l'âge, les maladies existantes et les antécédents de traitement.

Alors que « L'efficacité du vaccin contre la grippe a été jugée "faible à modérée", pendant la saison 2012-13. Et selon les résultats préliminaires d'une étude espagnole, le vaccin 2013-2014 serait encore moins efficace », comme l’indiquait PourquoiDocteur dans son édition du 22 Février dernier,  il semblerait que le vaccin contre la grippe saisonnière soit encore l’objet de recherches importantes pour l’avenir. Non seulement pour améliorer la protection des personnes à risque, mais aussi pour réaliser d'autres études nécessaires pour mieux comprendre la relation entre la vaccination contre la grippe et le risque d'AVC. Cependant, ces résultats renforcent la valeur de la vaccination contre la grippe saisonnière dans le cadre des politiques de santé publique.

Sources


Nos partenaires et institutions: