Blog santé : les dernières actualités santé

Dépression : la pratique de la marche à prescrire ?

Faire du sport préserve la santé. On le sait, l’activité physique participe à un bon état de santé général, que ce soit dans le cadre d’une remise en forme, ou encore d’un maintien de notre santé dans le cadre d’un conseil de professionnel de santé, ou d’une prescription médicale comme le proposait dernièrement le sénateur-maire de Strasbourg Roland Ries.

Une étude récente vient appuyer cette préconisation médicale dans le cadre de la dépression. La pratique de la promenade pourrait jouer un rôle important dans la lutte contre la dépression, selon des chercheurs écossais.

La mobilité c’est la santé

L'exercice physique régulier et intense a déjà été montré comme complémentaire contre certains symptômes de la dépression, mais l'effet d'activités moins ardues comme la marche (la promenade) n'était pas claire jusqu’alors. Une méta-analyse publiée le 4 avril 2012 dans la revue Mental Health and Physical Activity a montré que la marche a un "effet important" sur la dépression.

Une personne sur 10 peut avoir une dépression à un moment donné dans leur vie. Selon sa forme (dysthymie, dépression anxieuse, troubles bipolaires, dépression saisonnière, dépression postpartum…), la dépression peut être traitée avec des médicaments, mais l'exercice est généralement prescrit par les médecins pour des symptômes bénins (et en tant que mesure préventive contre les éventuelles rechutes). Des chercheurs de l'Université de Stirling (Ecosse) ont utilisé des études universitaires antérieures pour trouver des données sur la forme la plus accessible et facile de l'exercice physique - la marche. Les chercheurs ont trouvé huit études (parmi des centaines d'articles) sur un total de 341 patients, dont l’hétérogénéité considérable montrait un intérêt pour la pratique de la marche - même s’il est incertain pour l’heure que les résultats peuvent être généralisés à des populations spécifiques telles que des patients pris en charge en soins primaires.

La dépression est un trouble courant dans le monde. Affectant l'humeur, les fonctions organiques, les pensées et le comportement, la dépression affaibli le système immunitaire et rend de fait plus vulnérable à certaines infections. Tendant à évoluer vers la chronicité, la dépression a souvent des répercussions fonctionnelles et sociales importantes. Hérédité, biologie, habitudes et milieu de vie, événements de la vie, la dépression est une maladie complexe avec de multiples causes.

Selon l’OMS, elle toucherait environ 121 millions de personnes à travers le monde, et moins de 25% des personnes touchées ont accès à des traitements efficaces (entre particulier à cause du manque de ressources, de professionnels de santé formés, et de la stigmatisation sociale associée aux troubles mentaux). Dans le cas d’une dépression légère, le traitement avec un antidépresseur n'est pas recommandé, et l’activité physique semblerait soulager les symptômes de dépression légère. L’OMS signale d’ailleurs dans ses recommandations mondiales en matière d'activité physique pour la santé, que pour les adultes âgés de 18 à 64 ans, « l’activité physique englobe notamment les loisirs, les déplacements (par exemple la marche ou le vélo), les activités professionnelles, les tâches ménagères, les activités ludiques, les sports ou l’exercice planifié, dans le contexte quotidien, familial ou communautaire. Afin d'améliorer leur endurance cardio respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le risque de maladies non transmissibles et de dépression ».

La marche… à suivre…

Les auteurs du rapport - « Walking for depression or depressive symptoms: a systematic review and meta-analysis » - ont montré que la marche était une pratique efficace contre la dépression et les symptômes de dépression. La marche aurait l'avantage d'être facilement entreprise par la plupart des gens, sans engendrer de coûts financiers conséquents (en temps de crise c’est encore mieux) et d'être relativement facile à intégrer dans la vie quotidienne (remplacez certains trajets pour aller sur votre lieu de travail ou pour des rendez-vous, etc.).

Cependant, les chercheurs avertissent que des résultats de recherche sont encore nécessaires, en particulier sur la qualité de cette marche. Notamment sur les questions de la durée, la vitesse et si cette pratique de la marche doit se dérouler en intérieur ou en extérieur. En attendant ces précisions, et sans plus attendre des symptômes quelconques, profiter de chaque occasion pour pratiquer la marche, qui sera bénéfique pour la santé de manière générale, comme l’amélioration de l’endurance cardio respiratoire.


                                                                                                     

Les articles similaires :

Aucun article similaire trouvé.


Nos partenaires et institutions: