Blog santé : les dernières actualités santé

Les droits des malades : ouvrage pratique et accessible à tous

La Santé a une « physionomie » complexe se présentant sous plusieurs traits. Comme le définit le préambule de 1946 à la Constitution de l'organisation mondiale de la santé (OMS), la santé est « un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. ».

Mais la Santé fait aussi appel à une partie juridique de plus en plus primordiale, ne serait-ce que par l’émergence de nouveaux besoins de notre société en pleine évolution et effervescence. L’ouvrage « Les droits des malades » de Camille KOUCHNER retrace et commente avec précision un savoir important pour les patients que nous sommes tous un jour ou l’autre.

En France, l’évolution de l’éthique, de la déontologie, et du besoin d’autonomie et d’information a apporté plusieurs changements ces dernières années. La loi du 4 mars 2002, qui fête ses 10 ans cette année, en est une traduction et une illustration parfaite. A cette occasion, l’auteure Camille KOUCHNER vient de faire paraître un petit ouvrage très pratique et instructif : « Les droits des malades ».

Textes commentés avec Aurélia DELHAYE, l’ouvrage « Les droits des malades » de Camille KOUCHNER (maître de conférence à l'Université Paris Descartes et avocat au Barreau de Paris, membre de l'institut Droit et Santé) traite en détail tout ce qui concerne les droits des malades, qui ont longtemps résulté d’un « assemblage de dispositions éparses, évoluant du paternalisme médical à l’octroi de réelles prérogatives au bénéfice du patient. »

Les évolutions des esprits sur l’importance de la prise en compte de la douleur, de la dignité du patient ou de la responsabilité médicale, ont autorisé à définir de nombreux droits en faveur des malades, mais pourtant « les droits des malades sont encore lacunaires, en droit comme dans les faits ». « Les droits des malades » est un petit ouvrage de poche de plus de 300 pages qui permet de mieux saisir « la "judiciarisation" de la médecine, qui ne doit cependant pas faire illusion », car « la qualité de la médecine, dans sa double dimension humaniste et scientifique, continuera (et se doit, ndlr.) de reposer sur le dialogue, l’écoute, la confiance, l’adhésion, la compétence des médecins ».

« Qui pour secourir le malade ? Le médecin ou l'avocat ? Difficile d'établir un diagnostic. » Cet ouvrage essaye de répondre le plus simplement possible à ce type de question, dans un système où « le législateur y affirme sa volonté de ne plus réduire le malade au statut d'un citoyen diminué ».

Détaillant le droit appliqué aux malades en 11 chapitres, l’ouvrage « Les droits des malades » retrace notamment des sujets tels que le paternalisme médical aux droits du patient, la montée en puissance des droits des malades, les critiques et évolutions souhaitables, le malade et sa participation au système de santé, la qualité du système en santé, le secret médical ou encore le malade en fin de vie. Un ouvrage pratique (ne coûtant que 3€) qui vient donc parfaire et accompagner les relations entre patients, médecins et législateurs, vers plus de maturité.

 

  • Références de l'ouvrage : « Les droits des malades » Auteur : Camille KOUCHNER avec Aurélia DELHAYE. Editeur : DALLOZ. Année : 03/2012. Nombre de pages : 311. Dimension : 8cm x 11,8cm x 1,3cm. Reliure : Broché. ISBN 10 : 2247109543. ISBN 13 : 9782247109548. Prix indiqué : 3€.


Sources

 


Nos partenaires et institutions: