Blog santé : les dernières actualités santé

Cultiver une santé durable

« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité »*

Notre santé risque le chaos sans un minimum de soins. Grâce à elle, nous sommes « en forme », actifs, efficaces et plus heureux - plus longtemps - auprès de nos proches. Bien que l’annonce d'une maladie (grave ou non) puisse marquer le début d’une aventure parfois solitaire et radicale, nous devons nous efforcer d’affronter sa brutalité et sa sidération.

Le propre de la souffrance humaine est qu’elle est immédiatement mentalisée et socialisée. Mais chaque maladie implique un imaginaire, un statut, bien différent. Epreuve singulière, la maladie n’est pas seulement souffrance physique, fatigue, ou mutilation, mais déclenche aussi de nouveaux rythmes dans notre quotidien et notre activité sociale.

Usager et patient actif

La contrainte d’une maladie, si petite soit-elle, nécessite donc de s’organiser pour y faire face et traiter ce qui affecterait notre capacité à y faire face. La motivation, qui est souvent une clef du succès, pousse parfois un malade à tenter de devenir expert de sa propre maladie.

Dans cette reprise de contrôle, "normale" et nécessaire, le « patient actif » peut se heurter à des dissonances, tant le vécu des autres malades apparaît invariable. Dans cette quête de dignité devant la douleur - qui s’exprime avec le vécu de chacun - de la volonté de résoudre et battre un mal, un grand nombre utilise Internet. Que ce soit pour appréhender un rhume, une MST (maladie sexuellement transmissible) ou un Cancer, Internet devient un outil pour se détacher d’un corps souffrant.

Relation parfois biaisée, ne servant plus seulement qu’à « s’informer et s’orienter », notre relation à Internet peut modifier la plasticité de notre cerveau de manière plus ou moins importante. Au delà du contrôle parental - l’une des premières balises qui s’avère essentielle dans cette jungle - le contrôle tout court est primordial. S’informer sur sa santé à l’heure d’Internet doit passer irrémédiablement par des comportements de plus en plus avertis et censés.

Pour une réappropriation de sa santé

Comme le signalait le Président Nicolas Sarkozy, lors de son allocution télévisée du 27 octobre 2011, « On a le droit de se faire soigner et bien soigner », et pour ne pas se passer de ce droit (dont la France peut se féliciter, même avec les difficultés actuelles), Internet doit rester et être un outil pour « s’informer et s’orienter », mais nullement pour devenir son propre bréviaire d’apothicaire et s'échapper de la relation patient-praticien.

Un tel engouement ne traduit-il pas un nouveau besoin ou un manque évident, celui de la perte de confiance envers un système de santé, du changement de notre manière de penser. Pour voguer sur le chemin de la réappropriation il semble donc important de faire confiance aux équipes de professionnels de santé et de se laisser accompagner. Sénèque disait que « La maladie a pour vertu de réveiller l’existence », elle doit aussi réveiller la communication et l’échange avec notre médecin, notre pharmacien… Se tenir à distance et laisser la technologie entretenir notre isolement est sans doute vain.

Heureusement, de plus en plus de professionnels de santé passionnés par Internet veillent au grain, comme nous en parlions dans un précédent article . Dans cette perspective, le portail Le Guide Santé continue à développer des projets le plus fiable possible pour être encore au plus proche des usagers et des professionnels de santé. Que ce soit pour informer et orienter l’un ou offrir des services à l’autre, Le Guide Santé poursuit son objectif ; avec plusieurs fers de lance comme sa récente participation et collaboration au lancement de la plateforme Le Figaro Santé, sa plateforme d’avis d’usagers et son projet Le Guide Santé Local pour être au plus proche de votre localité et de votre mobilité.

Enfin, pour paraphraser Xavier Bertrand, lors de l’émission 7/9, "L’Invité d’Inter", de Patrick Cohen (15/09/2011), qui déclarait et souhaitait : « Un hôpital de la meilleure santé possible. Qu’il ne soit pas forcément le meilleur du monde, mais qu’il le soit et qu’il le reste. » , Le Guide Santé veut contribuer et souhaiter un Internet de la Santé de la meilleure vertu possible. Qu’il ne soit pas forcément le meilleur en supprimant la liberté initiale du Web, mais qu’il le soit et le reste. Et cultivons une santé durable.

Dr Jean-Pascal DEL BANO

Sources et liens utiles pour aller plus loin

  • « Focus sur les annuaires santé du nouveau portail Figaro Santé », Denise Silber, Blog, 23/10/2011.
  • « Internet rend-il bête ? », Nicholas Carr, 2011, Editions Laffont.
  • « Les 5 formes d’intelligence », Howard Gardner, 2009, Editions Odile Jacob.
  • « Le Monde de l’intelligence », Revue n°16, 2009, http://mondeo.fr
  • « Les étonnants pouvoirs de transformation  : guérir grâce à la neuroplasticité du cerveau », Norman Doidge, 2008, Editions Belfond.
  • « L’iPad permet aux enfants et adultes autistes de communiquer , D.Silber.
  • « La maladie, un voyage au bout de soi », Héloïse Lhérété, Sciences Humaines.
  • « Une approche motivationnelle de l'autonomie : les théories de l'autodétermination et l'évaluation cognitive », Laurent Girard, Polycopié de cours, IUFM Orléans-Tours.
  • (*) Citation de l'OMS (Oragnisation Mondiale de la Santé). Préambule à la Constitution de l'Organisation mondiale de la Santé, tel qu'adopté par la Conférence internationale sur la Santé, New York, 19 juin -22 juillet 1946; signé le 22 juillet 1946 par les représentants de 61 Etats. (Actes officiels de l'Organisation mondiale de la Santé, n°. 2, p. 100) et entré en vigueur le 7 avril 1948. La définition n'a pas été modifiée depuis 1946.

 

 

 


Nos partenaires et institutions: