Blog santé : les dernières actualités santé

Anémie : découverte d’une nouvelle fonction enzymatique

Anémie : découverte d’une nouvelle fonction enzymatique

Selon une étude publiée le 3 octobre 2011 dans la revue Proceeding of the National Academy of Sciences (PNAS), des chercheurs de l'Hôpital St. Michael (Canada) ont découvert une nouvelle fonction pour une enzyme qui protégerait contre les blessures (lésions) des organes et l’anémie mortelle.

« L’identification de ce mécanisme peut conduire à de nouvelles thérapies et approches pour améliorer les résultats pour les patients anémiques », a déclaré le Dr Greg Hare, l’un des investigateurs de l’étude et chercheur à l'Institut Li Ka Shing Knowledge de l’Hôpital St. Michael.

Une personne sur quatre dans le monde et jusqu'à 50% des patients venant pour une chirurgie sont anémiques. Cet état anémique est à l’origine de différentes causes, y compris l'infection (paludisme, VIH, parasites), les carences nutritionnelles (fer, folate, vitamine B12), des mutations génétiques, la grossesse, les traumatismes et la perte de sang lors d'intervention chirurgicale.

L'anémie survient lorsque le sang contient un nombre faible de globules rouges ou d'hémoglobine - une protéine riche en fer qui transporte l'oxygène des poumons et du coeur au reste du corps. Les cellules ont besoin d'oxygène pour survivre et produire de l'énergie pour toutes les fonctions corporelles.

Le Dr Hare et ses collègues ont constaté que lorsque les gens ont de l’anémie, le nNOS (Neuronal Nitric Oxide Synthase) - une enzyme présente dans les cellules nerveuses qui produisent de l'oxyde nitrique, une molécule très importante dans le corps - augmente la capacité du corps à réagir, à s'adapter aux faibles niveaux d'oxygène et rend le corps plus efficace pour fournir de l'oxygène aux tissus.

Les chercheurs ont trouvé des niveaux de nNOS dans le cerveau chez les souris anémiques, et ont remarqué que les souris sans cette enzyme meurent plus tôt, et avec des taux d'hémoglobine supérieur.

Le résultat de cette recherche, dont le test sera prochainement fait sur des patients, aurait pour incidence de permettre une identification plus précise lorsqu’un patient anémique à de plus grands risques de blessures et de décès lors d’une intervention chirurgicale.

 

 

Sources


Nos partenaires et institutions: