Les bienfaits de la médiation équine

Temps de lecture
5 min

Le cheval (Equus caballus ou Equus ferus caballus) est l'une des espèces de la famille des Équidés (Equidae). Dans le règne animal, le cheval, qui est un grand mammifère herbivore ongulé à sabot unique, a de nombreux dons à offrir à l'Homme. Outre son aide ancestrale et traditionnelle, autant pour les travaux agricoles (labourer des champs,…), que l'utilisation militaire (combats,…) et les transports (attelage, poste aux chevaux,…), la domestication du cheval a été salutaire pour de nombreuses cultures dans le monde.

En effet, les chevaux ont des pouvoirs de guérison bien documentés dans des applications thérapeutiques. En tant que créatures majestueuses et nobles, les chevaux ont de multiples capacités et ressources. Les chevaux ont un pouvoir de guérison et d'aide au développement personnel. Ils aident chaque jour d'innombrables personnes grâce à plusieurs disciplines pratiquées depuis le milieu du XXe siècle, comme la thérapie équine (ou équithérapie), ou l’équi-coaching (développement personnel accompagné et facilité par le cheval).

Un enfant en équilibre sur un cheval

Le cheval est un bon maître, non seulement pour le corps, mais aussi pour l’esprit et pour le cœur.
— Xénophon, stratège et philosophe grec, disciple de Socrate, Ve siècle av. J.-C.

Historique

Les propriétés thérapeutiques des chevaux sont connues depuis l’Antiquité. Platon, Galien, Hippocrate et Xénophon ont mis en valeur les bienfaits pour l’Homme des chevaux dans les domaines psychiques et physiques.

« Les effets de l’équitation sur la sensorialité, la rééducation motrice, les troubles du sommeil, l’épilepsie, la tonicité du corps, la capacité à réagir ou encore les troubles de l’humeur étaient déjà connus par les soignants de l’Antiquité » [1].

C’est en 1952 que la thérapie par le cheval est mise en lumière par Liz Hartel, cavalière atteinte de poliomyélite, qui gagne la médaille d’argent aux Jeux Olympiques d’Helsinki. La rééducation par l’équitation, menée par la kinésithérapeute Elsa Bodiker,  lui aura été bénéfique.  

Dans les années 60, en France, Renée de Lubersac (psychomotricienne) et Hubert Lallery (kinésithérapeute) ont été les initiateurs de cette nouvelle thérapie médiatisée avec leur ouvrage « rééducation par l’équitation ».

Peyo, Cheval de Cœur

Le cheval a d’abord été utilisé pour ses bénéfices en rééducation physique mais il a aussi d’autres bienfaits, et Peyo en est le plus bel exemple.

Peyo est un cheval hors normes dont le cavalier Hassen Bouchakour a su valoriser son don. Hassen et Peyo participaient à des spectacles équestres et l’étalon, de caractère fougueux devenait doux et protecteur au contact de personnes affaiblies psychologiquement et/ou physiquement.

Lorsque Hassen a remarqué cette particularité, il en a fait part à des professionnels de la santé équine et humaine. A la suite de 4 ans d’observations, les chercheurs ont constaté la « capacité instinctive de Peyo à détecter cancers [2] et tumeurs chez l’être humain et son choix d’accompagner certains patients jusqu’à leur dernier souffle » [3].

Aujourd’hui, ils accompagnent des personnes en fin de vie et se déplacent dans les établissements de santé. Vous pouvez suivre les aventures de Peyo grâce à l’association Les Sabots du Cœur.

Les différents métiers de la médiation équine

A ce jour, il est difficile pour le public de connaître le rôle de chaque professionnel de la médiation équine.

Elle se décline en trois grands groupes :

  • Les métiers du soin.
  • Les métiers de l’accompagnement.
  • L’équitation adaptée.
Un homme et un cheval dans une écurie

 

Les métiers du soin

Les professionnels de santé tels que les psychologues, psychothérapeutes, masseur-kinésithérapeutes, psychomotriciens, ergothérapeutes, éducateurs spécialisés,… peuvent choisir de se former en équithérapie afin d’étendre leurs domaines de compétence.

L’équithérapie permet de prodiguer une aide psychologique aux patients et l’hippothérapie une aide physique. Les professionnels de santé sont les seuls habilités à prendre en charge un patient en équithérapie et/ou hippothérapie car il reste du domaine de la thérapie.

L’hippothérapie vise la mobilisation du corps du patient. Les mouvements induits par le dos du cheval mobilisent le bassin du patient et reproduisent les mouvements de la marche. Ainsi, le professionnel espère une amélioration de la réponse neuromotrice et sensorielle du patient. A ce propos, une étude montre que l’hippothérapie augmente les bénéfices physiques tels que la mobilité globale, la spasticité, la symétrie musculaire, la posture, l’équilibre autant chez l’adulte que chez l’enfant [4].

L’équithérapie a quant à elle une approche psychologique. Elle permet la prise en charge des angoisses, du retard de langage, du retard intellectuel, du manque de confiance en soi, des difficultés de communication, des troubles du schéma corporel, des problèmes de comportement, etc. [5]

Il nous faut préciser que le cheval n’est pas un thérapeute mais un média (un outil) entre la patiente et le thérapeute. Afin d’être accompagné par un professionnel formé, il existe trois organismes de formation reconnus à ce jour en France : la Société Française d’Equithérapie (SFE), la Fédération Nationale de Thérapie avec le Cheval (FENTAC) et l’Institut de Formation en Equithérapie (IFEq).

Les métiers de l’accompagnement

L’équicie est une approche médico-sociale et éducative. Isabelle Claude crée avec Etienne Albert l’association Equit’aide Handi Cheval en 1997. Cette association met à disposition un lieu permettant d’accueillir les personnes en situation de handicap et/ou de vulnérabilité.

L’équicie a vu le jour en 2006, à l’initiative d’Isabelle Claude, après le constat suivant : l’équithérapie propose un soin, et l’handisport propose de la compétition, ainsi l’équicie allie les compétences médico-sociale, éducative et de la filière équine.

L’équicoaching ou horse coaching est du développement personnel accompagné par le cheval. L’équicoaching s’adresse autant aux entreprises qu’aux particuliers. Les entreprises font appel aux équicoachs dans le but d’améliorer le leadership de ses équipes. L’équicoach peut être amené à accompagner des clients pour des objectifs personnels afin de développer leur intelligence émotionnelle.

L’équitation adaptée

Les moniteurs ou enseignant d’équitation ayant un brevet fédéral d’encadrant d’Equi Handi sont habilités à proposer l’équitation adaptée. Ces enseignants mettent à disposition des cavaliers présentant un handicap moteur et/ou sensoriel une structure, du matériel et une cavalerie adaptés. 

Pourquoi les chevaux ?

Chaque espèce peut être utile pour l’Homme. Ici, nous parlerons des chevaux.

Les chevaux ont une intelligence émotionnelle développée. L’intelligence émotionnelle, selon Daniel Goleman, « désigne notre capacité à reconnaître nos propres sentiments et ceux des autres, à nous motiver nous-mêmes et à bien gérer nos émotions en nous-mêmes et dans nos relations avec autrui » [6].

Les chevaux sont dotés d’une extrême sensibilité et ont accès à nos inconscients. Ils sont dans le non-jugement et ainsi nous mettent en confiance. D’ores et déjà connus pour faciliter le contact et la motivation des enfants autistes comme le démontrent plusieurs études [7], les chevaux interviennent aujourd’hui dans de multiples domaines.

Pour finir, le HearthMath Institute a mis en évidence que l’état du cheval pouvait influencer l’état de l’humain plus que son environnement. La physiologie et les émotions sont contenues dans la fréquence de vibration de nos champs biologiques cardiaques et donc l’information d’un champ à l’autre peut influencer la physiologie et les émotions de l’autre [8].

Étude Pégase

Le Centre Hospitalier de Dreux lance en janvier 2021 une étude randomisée sur les bénéfices de la médiation animale. La littérature internationale démontre que la médiation animale améliore l’état des patients ayant une invalidité psychosociale.

L’étude Pégase initiée par le pôle psychiatrique de l’hôpital de Dreux a pour but « d’évaluer  l’efficacité d’un programme bref de médiation équine sur l’adaptation sociale, l’affirmation de soi, l’estime de soi et les stratégies d’adaptation au stress de patients adultes présentant un dysfonctionnement psychosocial, hospitalisés et suivis en psychiatrie »[9].

Cette étude est cofinancée par l’Institut Français du cheval et de l’Equitation ainsi que l’Université de médecine de Caen.

« Un groupe de 48 personnes reçoit la prise en charge habituelle en psychothérapie, des traitements à base de médicaments [10], les soins infirmiers, etc.  Et l’autre groupe de 48 personnes reçoit les mêmes traitements avec, en complément, les séances de médiation équine », explique le docteur Pierre Paris, l’un des médecins psychiatres engagés dans le projet [11]. Son but ultime serait de diminuer la prise médicamenteuse de ces patients. A ce jour, les résultats sont encourageants.

Sources

  1. Apparition et développement de la médiation équine, syndicat interprofessionnel des praticiens de la médiation équine : https://www.sipmediationequine.fr/2020/02/27/apparition-et-developpement-de-la-mediation-equine/
  2. Actualité Cancer. Le Guide Santé. https://www.le-guide-sante.org/actualites/cancer
  3. L’association les sabots du cœur : https://lessabotsducoeur.org
  4. The Efficacy of Equine-Assisted Activities and therapies on Improving Physical Function. 2016 Jan;22(1):9-24. Epub 2015 Dec 14. B Rhett Rigby, Peter W GrandJean, Affiliations expand. doi: 10.1089/acm.2015.0171 : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27767943/
  5. Qu’est-ce que l’équithérapie : https://www.ifequitherapie.fr/ressources/definitions/definition-equitherapie/
  6. Daniel Goleman . "L’intelligence émotionnelle I, II". Editions J'ai Lu, collection Bien-être. 2014. ISBN 229010065X.
  7. Equine-Assisted Occupational Therapy: Increasing Engagement for Children With Autism Spectrum Disorder. Nov/Dec 2016;70(6):7006220040p1-7006220040p9. Cecilia Llambias, Joyce magill-Evans, Veronica Smith, Sharon Warren. doi: 10.5014/ajot.2016.020701.: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27767943/
  8. Heart to heart, communication with horses : Ann Baldwin, Ph D. and Rollin McCraty, Ph.D
  9. Médiation équine : lancement de l’étude Pégase : https://www.santementale.fr/2021/05/mediation-equine-lancement-de-letude-pegase/
  10. Actualités médicaments. https://www.le-guide-sante.org/actualites/medicaments
  11. Médiation équine : Une étude scientifique à l’hôpital de dreux : https://www.lechorepublicain.fr/dreux-28100/actualites/mediation-equine-une-etude-scientifique-a-l-hopital-de-dreux_13984054/

Le guide des hôpitaux et cliniques de France.

Recherchez parmi les 1335 établissements