Blog santé : les dernières actualités santé

18ème conférence internationale sur le SIDA

La 18ème conférence internationale sur le SIDA a débuté dimanche à Vienne, avec de nouveaux espoirs en termes de prévention mais aussi des inquiétudes quant aux financements consacrés à la lutte contre la maladie.

Sur le thème "Rights here, right now" ("des droits ici et maintenant"), l'édition 2010 accorde une large part aux droits des patients à travers le monde et à la lutte contre la stigmatisation et les violences qu'ils subissent encore, en raison de leur maladie ou de leur orientation sexuelle.

Lors d'une conférence de presse organisée dimanche, le directeur exécutif du Fonds mondial, Michel Kazatchkine, s'est dit "très franchement inquiet" en cette période de crise, s'affirmant "incapable de faire un pronostic" sur les promesses de dons 2010-13 que feront les pays riches lors de la réunion d'octobre.

Au terme de plusieurs voyages qu'il a effectués dans des pays donateurs, Michel Kazatchkine a évoqué la décision de l'Espagne, pays qui a récemment annoncé un plan de rigueur, de réduire ses subventions au fonds; ou encore le cas de l'Italie, qui n'a pas encore versé ses subventions de 2009.

Il dit en revanche avoir de l'espoir du côté du Japon, qui a augmenté son aide de 27% entre 2009 et 2010, de grandes puissances émergentes – après avoir été un bénéficiaire du fonds, la Russie va en devenir un donateur et la Chine pourrait également contribuer –, mais aussi du côté de la France.

Selon plusieurs sources françaises impliquées dans la lutte contre le sida en Afrique, la France pourrait, en effet, augmenter sa contribution pour les trois prochaines années – elle était de 300 millions d'euros par an de 2008 à 2010–, mais l'ampleur de cette hausse demeurerait en cours d'arbitrage.

Parmi les progrès figurent l'émergence du concept de "Treatment as Prevention" (TasP, traitement comme outil préventif), de premiers résultats positifs, mais modestes, pour un vaccin préventif, ou encore le lancement de grandes études sur le traitement pré-exposition.

Quant aux gels microbicides d'application vaginale, des résultats très attendus, ceux de l'essai sud-africain CAPRISA, devraient être dévoilés cette semaine. Il s'agira des premiers résultats d'efficacité chez l'homme d'un gel de deuxième génération (contenant un anti-VIH).

 

© APM-Santé - VIENNE, le 19 juillet 2010


Nos partenaires et institutions: