Reconstruction du ligament croisé antérieur du genou

de patients de plus de cinquante ans

Les résultats d'une reconstruction du ligament croisé antérieur (LCA) du genou de quarante patients âgés de plus de cinquante ans ont été comparés rétrospectivement à ceux de cinquante patients ayant moins de quarante ans.

La force des muscles extenseurs et fléchisseurs du genou a été évaluée à la vitesse de 60°/s et de 180°/s et le couple le plus élevé pour chaque vitesse a été comparé à celui du côté indemne. La laxité antéropostérieure du genou (LAP) et les résultats fonctionnels ont été également été mesurés par les scores de Lysholm et de l'International Knee Documentation Committee (IKDC). Les tests ont été effectués au départ et un an après l'intervention.

Les deux groupes, comparables au départ, ont eu, un an après l'opération, des améliorations significatives de tous les paramètres, notamment de la force musculaire isocinétique, de la LAP et des scores fonctionnels (p < 0,05). Comparés aux opérés plus jeunes, les patients plus âgés ont obtenu des résultats similaires concernant la force des extenseurs et des fléchisseurs, la LAP et le score de Lysholm. Cependant, les patients plus jeunes ont eu de meilleurs scores IKDC que les plus âgés (médiane 81,1 ; Intervalle de confiance à 95% [IC] : 78,9-88,7 vs médiane 75,6 ; IC : 70,1-79,3, p = 0,007).

Bien que les scores IKDC des patients plus âgés soient apparus inférieurs, les résultats comparables des autres constantes pourraient permettre de recommander une reconstruction du LCA dans la prise en charge au-delà de 50 ans, en particulier en cas de forte demande fonctionnelle. Néanmoins, le caractère rétrospectif de l'étude et son effectif relativement restreint devraient imposer de nouveaux travaux afin d'en tirer une conclusion de certitude.

Dr Jean-Pierre SELLEM

https://www.mediamed.org

                                                                                                                                                                                                         

Source :

Do Kyung K. et al. Patients older than 50 years had similar results of knee strength and anteroposterior stability after ACL reconstruction compared to younger patients.

Knee Surg Sports Traumatol Arthrosc. 2019 Jan;27(1):230-238. doi: 10.1007/s00167-018-5342-3. Epub 2019 Jan 2.



Les articles similaires :