Diminuer la douleur lors des injections intravitréennes :

En tenant la main du patient ?

Les injections intravitréennes (IVT) sont une procédure courante mais, en dépit de l’anesthésie, de nombreux patients font état de douleurs pendant l'injection.


Soixante-huit patients consécutifs (68 yeux ; 70,38 ± 10,66 [46-91] ans ; œdème maculaire diabétique [n = 28 : 41 %], dégénérescence maculaire néovasculaire [n = 27 : 40 %], œdème maculaire après occlusion veineuse rétinienne [n = 12 : 18 %], néovascularisation choroïdienne du myope [n = 1 : 1,5 %]), ayant déjà eu des IVT (10,57 ± 10,13 [1-42] IVT antérieures) et une indication de deux IVT supplémentaires au moins, ont été inclus dans cet essai prospectif. L'anesthésie et la procédure d'injection ont été identiques pour toutes les IVT, pratiquées par le même ophtalmologiste assisté de la même infirmière.


Pendant la préparation, le patient a défini son niveau d'anxiété en utilisant la Visual Analogue Scale for Anxiety. Ce score est apparu légèrement plus élevé lors de la première procédure (= 0,028).

Immédiatement après l'IVT, le patient a évalué le niveau de douleur perçue en utilisant une échelle visuelle analogique pour la douleur. Ce score a été significativement plus faible quand la main du patient a été tenue par l'assistant (< 0,0001).


Les IVT doivent souvent être répétées et la douleur perçue peut réduire l'observance. Les études évaluant des méthodes alternatives susceptibles de diminuer cet effet indésirable sont rares et les résultats de ce travail, qui devront être confirmés, incitent notamment à davantage d’empathie.

Dr Henri Gracies

http://www.cocnet.org


Source :


Miller B, et al. Reducing Perceived Pain Intensity during Intravitreal Injections by Patient Handholding. Ophthalmology Retina, Volume 3, Issue 5, 451-453.


Les articles similaires :