Blog santé : les dernières actualités santé

Prévention des thromboses veineuses : l’aspirine n’a pas dit son dernier mot

Depuis 2008, l’autorisation de mise sur le marché des anticoagulants oraux directs (AOD) a révolutionné la prise en charge de la prophylaxie thromboembolique veineuse post opératoire. On constate, en effet, que depuis lors, la prescription des AOD augmente progressivement aux dépends de la prescription des anti-vitamines K (AVK).
Cependant, de nombreux auteurs étudient toujours la prévention de la maladie thromboembolique veineuse (MTEV) par un antiagrégant plaquettaire ancestral : l'aspirine.


prevention thrombose veineuse et aspirine


Aspirine vs rivaroxaban

Les investigateurs d’EPCAT II, essai publié dans le New England Journal of Medicine le 22 février 2018, se sont intéressés au traitement prophylactique de la MTEV par de l’aspirine (81 mg) comparée à du rivaroxaban (AOD de la sous famille des anti-Xa ; 10 mg).
Dans cette étude de non infériorité multicentrique, en double insu, 3 424 patients ayant eu une intervention pour prothèse totale de hanche ou de genou ont été répartis au hasard en deux groupes : après avoir pris du rivaroxaban pendant cinq jours, ils ont été pris en charge soit avec de l’aspirine, soit avec du rivaroxaban (neuf jours pour le genou, trente jours pour la hanche). Le critère de jugement principal a été l’apparition d’une thrombose veineuse sus-poplitée symptomatique ou d’une embolie pulmonaire, 90 jours après la répartition au hasard.

Les résultats mettent en évidence la non infériorité de l’aspirine sur le rivaroxaban concernant le critère de jugement principal (0,64 % d’évènements versus 0,70 %, soit p < 0,001). En revanche, les résultats ne montrent pas de supériorité de l’aspirine sur le rivaroxaban en terme de prophylaxie de la MTEV (p = 0,84). De plus, et contrairement aux idées reçues, il n’a pas été retrouvé, dans ce cadre, de sur-risque hémorragique lors du traitement par rivaroxaban.

À l’heure où santé rime souvent avec rentabilité, ces résultats incitent à penser que la prescription d’aspirine en prophylaxie de la MTEV semble avoir du sens. D’autres études seront nécessaires afin de préciser la place exacte de l’aspirine dans cette prise en charge.


Dr Paul DESFORGES
http://www.mediamed.org


Source :

Anderson DR, et al. Aspirin or Rivaroxaban for VTE Prophylaxis after Hip or Knee Arthroplasty. N Engl J Med 2018;378:699-707. DOI: 10.1056/NEJMoa1712746.


Nos partenaires et institutions: