Hôpital Pitié-Salpêtrière AP-HP Hôpitaux Universitaires Pitié-Salpêtrière – Charles-Foix

47 Boulevard De l'hôpital - 75013 Paris 13e Arrondissement

Score ICALIN: N.C.


Équipements:

  • IRM
  • Scanner
  • Scintigraphie
  • Pet Scan

Activités autorisées:

  • Urgences Générales

Présentation

Situé au sein du 13e arrondissement de Paris, l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière est un hôpital de l’AP-HP qui constitue avec l’hôpital Charles Foix situé à Ivry sur Seine (94) le 1er groupe hospitalier de par la taille, le Groupe « Hôpitaux universitaires La Pitié Salpêtrière – Charles Foix ».

 

L’hôpital universitaire de la Pitié-Salpêtrière n’est pas uniquement un hôpital de proximité, c’est également un centre hospitalier de notoriété nationale et internationale de par ses activités médicales ou par ses activités d’enseignement et de recherche.

 

Les 77 services médicaux de la Pitié Salpêtrière sont répartis au sein de 90 bâtiments situés sur 33 hectares et sont organisés en 10 pôles représentant la majorité des activités médicales existantes : chirurgie, la cancérologie, la prise en charge des pathologies cardiovasculaires et métaboliques, greffes d’organes…

 

26 centres de référence maladies rares viennent renforcer ces nombreuses activités médicales afin d’assurer aux patients une prise en charge globale et de qualité.

 

Enfin, y sont intégrés 2 Instituts Hospitalo-Universitaires (IHU) :

–         l’ICAN, Institute of Cardiometabolism And Nutrition. L’ ICAN vise à innover les soins dans le domaine des maladies cardiométaboliques.

 

–         l’A-ICM, Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM). L’ICM est un centre de recherche international, sans équivalent dans le monde.  innovant dans sa conception comme dans son organisation. Les meilleurs scientifiques du monde y développent les recherches les plus à la pointe dans le domaine des traitements pour les lésions du système nerveux.

 

Les spécialités médicales de cet établissement :

    . Chirurgie orthopédique

    . Psychiatrie

    . Cardiologie

    . Cardiologie interventionnelle

    . Chirurgie cardio-thoracique

    . Chirurgie générale et viscérale

    . Chirurgie vasculaire

    . Gastro-entérologie

    . Gynécologie

    . Neurochirurgie

    . Neurologie

    . Ophtalmologie

    . Oto-rhino-laryngologie

    . Urologie

    . Urgences

    . Pneumologie

    . Maladies infectieuses

    . Hématologie

    . Cancérologie

    . Dermatologie

    . Endocrinologie

    . Soins palliatifs

    . Sida

    . Néphrologie

    . Rhumatologie

    . Stomatologie

    . Transplantation

    . Divers

    . Chirurgie Plastique reconstructrice et esthétique

    . Médecine d'urgence

    . Radiothérapie

    . Réanimation

    . Obstétrique

Vous souhaitez présenter votre activité ou votre établissement ?

Rejoignez l'espace pro

Intervenants

Aucun intervenant n'a été renseigné pour cet établissement.

La communauté prend la parole


  • Note :

    Je devais être opérer d une cloison nasale, geste bénin pour certaine personne mais atteinte d une sep et ayant un traitement qui diminue sensiblement mon immunité je suis une personne a risque. Le 22 décembre je fais ma pré admission je demande une chambre individuelle en arrivant hier a l hôpital , on me refuse cette chambre sous prétexte que les chambres individuelles sont données en priorité je cite " aux personnes vivant ou ayant été a l etranger ou des personnes a risque" Or je fais parti de la deuxième situation et ils n en avaient que faire et pourtant j ai insisté mais rien y fait Je suis conduit donc dans une chambre double 317 et la lit était constitue d'un vulgaire matelas en mousse de5 cm et du coup je devais dormir en sentant la planche de bois , j ai demande a ce sue l on change le matelas et s agissait la encore de mission impossible Je suis scandalisé par les propos du personnel et le manque d attention sur les personnes a risque Car le personnel n'avait aucune connaissance de ma pathogène ni des effets de mon traitement J ai donc annulé l intervention et suis parti Ne vous laissez pas faire et si vous avez un doute comme je l ai eu sur le déroulent démon intervention car le personnel ne connaissait même pas le nom du chirurgien qui devait m opérer N hésitez pas annulez l intervention et allez ailleurs
  • Note :

    Notre fils a été suivi en pédopsychiatrie 3 ans, de quoi faire ! Mais non les parents mentent et les médecins qui voient un enfant 10heures par an ont la science infuse. Pas de diagnostic mais pas d'idée, rien ! Pas de conseil de voir un collègue de l'hôpital ou ailleurs...; Et puis au bout de 3 ans oui de 3ans de trois ans le ciel nous est tombé sur la tête, notre famille a été détuite. Plus d'éthique, rien, je ne veux pas dire la suite tellement elle serait gênante pour ces gens. Nous aurions fait mieux fait seuls car ils ont réussi en plus à nous enlever toute compétence,toute confiance en nous mêmes et je les laissse s'instruire dans les revues scientifiques ou se remettre à niveau. Ils sont toujours là, au cabinet.

Vous souhaitez nous donner un avis sur un établissement ?

* Ce numéro de mise en relation valable 4 minutes n\'est pas le numéro du destinataire mais celui d\'un service de mise en relation avec celui-ci. Ce service est édité par le-guide-sante.org. Pourquoi ce numéro ?


Nos partenaires et institutions: