Hôpitaux Privés DE METZ - Site Hôpital BELLE ISLE / Metz

3 évaluations au total et une note moyenne de :

Aucun site internet

Score ICALIN: N.C.

Rue de Belle Isle - 57000 Metz


Activités autorisées:

Retrouvez sur cette fiche les coordonnées,les indicateurs qualité, le classement aux palmarès ainsi que les avis des patients concernant l'établissement de santé «Hôpitaux Privés DE METZ - Site Hôpital BELLE ISLE» se situant à Metz.

Si vous représentez cette organisation, vous pouvez modifier ce texte en ouvrant gratuitement votre espace pro.

Vous souhaitez présenter votre activité ou votre établissement ?

Rejoignez l'espace pro

La communauté prend la parole


  • Hospitalisé du 03/01/2013 au14/01/2013 pour une récidive de pneumothorax. Opéré par le Dr ORSINI. L’opération s’est à priori déroulée normalement. Quelques complications ont suivi suite à la prise de morphine (constipation et blocage urinaire). Les aides-soignantes n’ont pas réussi à poser la sonde urinaire et ont fait appel au chirurgien qui a également eu des difficultés surtout à l’entrée du pénis (Au bout de la 3° sonde et après de nombreux essais infructueux tout est rentré dans l’ordre : sonde posée !!!) En ce qui concerne la constipation, manque de sérieux et d’implication du personnel, mon épouse a dû demander qu’on me donne un laxatif. J’ai donné mon avis au chirurgien sur mon mécontentement. Etant donné mon opération, on ne pouvait me débrancher que 2 fois dans la journée. J’ai expliqué au chirurgien que le matin on est débranché pour faire sa toilette et on doit en profiter pour les selles, etc… avec tout le personnel tournant dans la chambre pour le ménage, etc… Ce n’est peut-être pas la manière idéale quand on souffre de constipation, etc… J’ai proposé une chaise percée pour pouvoir m’installer tranquillement, rester branché et ne pas être pris par le temps. (Il semblerait qu’il n’y ait pas de chaise de ce type dans ce service !!!). J’ai également demandé d’avoir des tuyaux plus longs pour pouvoir éventuellement me déplacer jusqu’aux toilettes librement et sans stress : pas de réponse. Au bout de quelques jours et utilisation de poires contre la constipation, j’étais aux toilettes et lors d’un effort de poussée ai remarqué une mare de sang au sol. J’ai appelé l’aide-soignante qui semblait un peu affolée en me précisant que ce n’était pas de son ressort et qu’elle allait appeler l’infirmière. Mon épouse était présente à ce moment et pourra confirmer le délai d’environ 1 heure pour l’intervention de l’infirmière qui s’est contentée sans regarder la plaie de mettre par-dessus un pansement compressif qui est resté ainsi jusqu’à la sortie des drains par le chirurgien le vendredi 11/01/2013 !!! On m’a retiré la sonde urinaire le samedi 12/01/2013 et pris un prélèvement pour analyse d’urine. Autorisation pour quitter l’hôpital le lundi 14/01/2013 On continue les soucis Les 2 jours suivants, pas en forme et fièvre. Consultation du médecin traitant, prescription antibiotique et analyse d’urine : infection urinaire !!! Le résultat du prélèvement fait le samedi à l’hôpital devait à mon avis déjà être pareil. (N’y a-t-il pas de moyen de communication pour ne pas perdre tout ce temps ?) Soins infirmiers dans la foulée pour les plaies des drains. Au bout du 5° jour effectuant également des séances de Kiné respiratoire, l’infirmière me fait observer une dégradation d’une plaie (purulente). Ayant encore les points de suture, j’ai suspendu 1 semaine les séances de kiné pour ne pas empirer la situation et j’ai consulté à nouveau le Médecin traitant car il fallait prescrire une nouvelle série de soins infirmiers pour ce problème de plaie qui ne guérissait pas. L’infirmier a du nettoyer la plaie au scalpel pour retirer la fibrine. Le dernier soin infirmier a été pratiqué le dimanche 17 février. (Remarque : ne serait-ce pas la plaie sur laquelle on s’est contenté de mettre un pansement compressif !!!) J’ai également précisé à mon médecin mes difficultés pour uriner (il m’a prescrit de la Finastéride) ce qui n’a rien changé au problème. Je précise que je n’ai jamais eu de sonde ni de problème urinaire. J’ai attendu en pensant à une amélioration mais en vain. J’ai à nouveau consulté mon Médecin traitant qui m’a fait un courrier pour consulter le Dr SCHLOSSER urologue à l’hôpital Notre Dame de Thionville. Rendez-vous pris le vendredi 22/02/2013, constatation d’un rétrécissement du méat urétral avec intervention chirurgicale obligatoire. (Lié certainement à la difficulté lors de la mise en place sonde urinaire) Je serai donc hospitalisé à partir du 26/02/2013 pour une Urétrotomie endoscopique et méatoplastie à la Clinique Notre Dame de Thionville. Tout ce que je relate est bien sûr vérifiable par les différentes visites aux médecins et prolongations d’arrêt de travail. Je vous demande de prendre note de ces faits pour essayer d’apporter des solutions aux nombreux dysfonctionnements énumérés. Pour ma part je n’ai plus d’autre choix que de subir en espérant que tout sera bientôt rentré dans l’ordre. Pas encore entièrement remis du pneumothorax, Je ne vous cache pas mon inquiétude de subir de manière aussi rapprochée une nouvelle opération avec anesthésie générale. Anxieux de nature, j’ai l’impression que cet état a prévalu sur l’état réel du patient. En tous les cas, j’ai tout simplement perdu confiance, ce qui n’arrangera rien !!! Patrice PRINTZ (1 58 12 57 672 016 29) patrice.printz@gmail.com

    Note :

    3 évaluations au total et une note moyenne :

  • RANGEMENTS DANS LES CHAMBRES RIDICULES ET NON FONCTIONNELLES PAR RAPPORT A LA QUALITE DE TOUTES LES AUTRES PRESTATIONS

    Note :

    3 évaluations au total et une note moyenne :

  • Note :

    3 évaluations au total et une note moyenne :

Vous souhaitez nous donner un avis sur un établissement ?

Autres établissements à proximité de Metz

Voir tous les établissement en Moselle

* Ce numéro de mise en relation valable 4 minutes n\'est pas le numéro du destinataire mais celui d\'un service de mise en relation avec celui-ci. Ce service est édité par le-guide-sante.org. Pourquoi ce numéro ?


Nos partenaires et institutions: