Covid-19 : L'Hospitalisation privée est-elle mobilisée ? Épisode 4

Photo de Nice

LE GUIDE SANTE poursuit son enquête sur la mobilisation des cliniques face à l'épidémie de coronavirus SARS-CoV-2 avec la publication des dernières données sur PACA.
Nous avons contacté ce jour les 9 établissements du secteur privé commercial avec lits autorisés de réanimation implantés en région PACA (selon le décret n° 2002-466 du 5 avril 2002).
Sur les 9 établissements, 7 ont répondu à l’enquête. Nous les félicitons pour leur coopération.

Épisode 4 - PACA est-elle prête pour le pic prévu début Avril ? [4/5]

La majorité des cliniques sont prêtes !

Dans la région, selon l'ARS PACA, au 25 mars, 619 personnes positives au Covid-19 étaient  hospitalisées dont 144 personnes en réanimation.

La plupart des établissements privés avec des lits autorisés de réanimation sont sur le"pont".
A ce jour en PACA, dans les établissements du secteur privé commercial avec lits autorisés de réanimation*, seulement 21 patients Covid positifs sont soignés dont 1 en réanimation.

* établissements ayant accepté de répondre à l'enquête

Liste des établissements de santé privés avec lits de réanimation

Mobilisation des lits privés de réanimation en PACA
pdf 55.42 Ko
Télécharger

Un risque majeur de saturation des réanimations début Avril !

Selon le scénario du pire, toutes les réanimations de la région PACA seraient saturées le 5 avril !

Le Dr LALLEMAND de l'Hôpital Vert Coteau nous a fait savoir que 5 lits de réanimation peuvent être activables en 24h en sus des 4 actuels dédiés aux patients Covid+.

L'Hôpital Privé la Casamance, établissement de référence sur le territoire de santé « Aubagne - La Ciotat », a déclaré disposer d'une capacité totale de 28 lits équipés réanimation et qu'en hospitalisation conventionnelle, sa capacité pourrait être portée à 90 lits en zone Covid+.

La région dispose actuellement de 460 lits de réanimation (source SAE 2018) répartis comme suit :

  • Privé lucratif 97 
  • Privé non lucratif 74
  • Public 289

Cette capacité pourrait être très sensiblement augmentée par la reconversion de lits de soins intensifs ou de salles de réveil et notamment du secteur privé commercial afin de pouvoir assurer la prise en charge d'un grand nombre patients lourds nécessitant une hospitalisation en réanimation. Nous espérons évidemment que ce scénario ne se réalisera pas. C'est dans l'intérêt de tous les habitants de PACA de rester confinés et d'attendre que l'équipe du Pr RAOULT soit en capacité de prouver dans les jours que le traitement associant hydroxychloroquine et azithromycine est une solution thérapeutique adaptée aux patients en début de maladie (formes modérées, moyennes, ou qui commencent à s'aggraver).
 

Le guide des hôpitaux et cliniques de France.

Recherchez parmi les 1335 établissements