Seniors et ostéoporose :

bouger pour la prévenir !

Vieillissement oblige, les seniors sont davantage touchés par l’ostéoporose et sujets aux douleurs articulaires et musculaires. Ces pathologies ne sont toutefois pas toujours une fatalité, grâce à la prévention et à l’exercice physique. 

L'ostéoporose, une pathologie plus fréquente chez la femme 

Environ 40 % des femmes de plus de 65 ans en France sont atteintes d’ostéoporose. Cette maladie osseuse se caractérise par une réduction de la résistance osseuse conduisant à une augmentation du risque de fracture (377 000 nouvelles fractures seraient dues à l’ostéoporose, selon l’Inserm, chaque année en France) et par là même une augmentation de la mortalité. Si cette pathologie liée à l’âge est deux à trois fois plus fréquente chez les femmes en raison de la ménopause, elle touche également les hommes.  

 « Faire régulièrement de l’exercice permet de diminuer les risques d’ostéoporose. Chez les personnes âgées, marcher une demi-heure par jour et effectuer quelques exercices sont indispensables. Attention aussi à veiller à un apport suffisant de calcium et de vitamine D, notamment en hiver. En cas de risques accrus (antécédents familiaux, maigreur…), les personnes âgées ne doivent pas hésiter à venir consulter leur médecin pour un bilan sanguin complet et se faire prescrire un traitement et une ostéodensitométrie, » souligne un médecin thermal de Dax. 

Outre ses bienfaits pour prévenir l’ostéoporose, bouger s’avère indispensable pour préserver ses hanches et genoux. « Maintenir une bonne souplesse articulaire et musculaire suppose la mobilisation de toute l’amplitude du mouvement pour entretenir cette mobilité et de procéder à des étirements doux, en mouvement, pour maintenir la souplesse musculaire », conseille une kinésithérapeute parisienne. 

Travailler la mobilité

Travailler la mobilité des chevilles est crucial pour éviter de chuter. Le senior, assis, peut tendre une jambe et remonter le bout du pied vers lui et étirer ainsi son mollet. Il peut aussi se mettre debout en s’appuyant sur une chaise, monter les pointes de pieds et se mettre sur les talons, avec l’aide d’un kinésithérapeute ou d’une personne de son entourage pour ne pas tomber. Ce qui permet aussi d’entretenir sa force musculaire, voire d’en gagner. 

Pour éviter de perdre sa mobilité cervicale, indispensable dans la prévention de la chute, le professionnel de santé conseille ainsi d’effectuer régulièrement des rotations avec la tête, en regardant à droite à gauche, en bas et en haut, de pencher la tête à droite et à gauche, voire, si possible, d’effectuer une rotation complète de la tête dans un sens et dans l’autre. Et ceci, en restant assis sur une chaise.

Pour travailler également son équilibre statique et dynamique, la personne âgée doit pouvoir tenir debout sans aide et tenir en équilibre sur un pied. Pour aller plus loin, le kiné peut aussi lui faire fermer les yeux en la faisant avancer et reculer. 

Autre exemple : la personne âgée pourra passer des obstacles (un coussin par exemple) en marchant, de manière à soulever un pied après l’autre pour les enjamber. Sauf en cas d’arthrose des cervicales, effectuer un demi-tour assez rapide, en présence d’un tiers permet de aussi travailler son équilibre. 

Eviter les douleurs liées à l’âge

Quant aux douleurs des personnes, qui ne peuvent plus être évitées, elles peuvent être traitées par le kinésithérapeute, avec des massages, de la physiothérapie (froid, ultrason…) et par la mobilisation. Si une articulation est bloquée, la faire travailler lui redonnera plus de mouvement. Autre stratégie : en cas de douleurs au dos, mieux vaut plier les genoux pour ramasser quelque chose au sol permet afin de ne pas tirer son dos.

Faire régulièrement de l’exercice permet donc d’entretenir la mobilité articulaire, l’élasticité musculaire, travailler son équilibre et donc éviter les chutes tout en prévenant l’ostéoporose. 


Christine COLMONT

Sources :

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/osteoporose

https://www.has-sante.fr/jcms/c_1751307/fr/les-medicaments-de-l-osteoporose

https://www.has-sante.fr/jcms/pprd_2975117/fr/prise-en-charge-de-l-osteoporose-et-indications-de-l-osteodensitometrie



Les articles similaires :