Covid-19 : Déconfinement territorialisé, par classe d'âges ou par immunité ? Ép. 3

Épisode 3 - Pas de déconfinement par territoire [3/3]

Dans l'article précédent daté du 20 Avril, nous avons fait le choix de mettre en avant et d'illustrer les recommandations publiées le 5 Avril par l'Académie nationale de médecine et notamment une sortie du confinement pour les territoires où sont observés une décroissance nette du nombre de patients Covid-19 devant être hospitalisés et un retour des besoins de réanimation à l'état pré-épidémique.


Nous ne partageons pas la décision de l’Élysée d'un déconfinement national avec une différenciation selon les secteurs

et sans interdiction de circulation entre les régions.


Nous maintenons notre position au regard des chiffres communiqués par la Direction Générale de la Santé le jeudi 23 Avril.  Des différences significatives sont toujours constatées entre des départements comparables et notamment au niveau du nombre de nouveaux cas hospitalisés et des admissions en réanimation. Ces deux données sont le reflet de disparités au niveau de la décroissance de l'épidémie et/ou au niveau des capacités d’accueil en réanimation dans les structures hospitalières. 


Nous regrettons toutefois la diffusion virale de la carte éditée le 21 Avril sans les précisions méthodologiques qui s'imposaient. Cette carte interactive est mise à jour quotidiennement et a été construite à partir du taux de décroissance des patients confirmés Covid-19 hospitalisés et du nombre de lits de réanimation disponibles dans les hôpitaux selon une méthodologie* définie en fin d'article.


Cette carte est non officielle et ne représente en rien l'avis du gouvernement ni d'une quelconque autorité.

Nous faisons un mea culpa pour ne pas avoir mis pris la précaution d'ajouter la mention non-officielle, ce qui a été corrigé hier soir à 21h.


Notre carte a été relayée par plusieurs médias et s'est propagée sur les réseaux sociaux sans cette mention et sans les légendes suivantes : déconfinement déconseillé pour les départements de couleur rouge et déconfinement conseillé pour les départements de couleur bleue.

Nous nous excusons auprès des nombreuses personnes qui ont mal interprété cette carte car notre intention première était de faire partager notre position mais il aurait fallu insister sur l'aspect hypothétique de la carte. 

Nous avons pris la décision en notre âme et conscience de maintenir la diffusion jusqu'au 10 Mai de cette carte interactive
et de son scenario actualisé quotidiennement.


Aussi, la carte est toujours en ligne à www.le-guide-sante.org/actualites/coronavirus/deconfinement/departements et elle est mise à jour automatiquement tous les soirs à minuit. 


Il est recommandé de consulter également notre deuxième carte interactive mise à jour quotidiennement, la carte du nombre de décès hospitaliers par département, afin de suivre son département au jour le jour car comme le déclare l'ancienne cheffe de service de biostatistique et d'épidémiologie à l'Institut Gustave Roussy « l'évolution au jour le jour du nombre de gens hospitalisés en réanimation et celle du nombre de décès à l'hôpital sont les meilleurs indicateurs pour observer la dynamique de l'épidémie ».


Nous préférons pécher par excès si tant est qu'on puisse nous le reprocher car une deuxième vague épidémique serait sans précédent si les hôpitaux ne sont pas désaturés ou si les soignants ne peuvent pas récupérer après le 11 Mai !


Le Guide Santé est avant toute chose, depuis sa mise en ligne le 5 Janvier 2009, un guide-annuaire des hôpitaux. Son credo est l'évaluation de la satisfaction des patients hospitalisés mais ce choix éditorial n'est pas incompatible avec des prises de position lorsqu'elles lui semblent indispensables et qu'elles concernent l'hôpital.



Dr Jean-Pascal DEL BANO

www.le-guide-sante.org



* Méthodologie : récupération des données hospitalières par département à partir de data.gouv (nombre de patients hospitalisés, nombre de personnes actuellement en réanimation ou soins intensifs).

Création de deux indicateurs à partir de ces données : taux de décroissance où ratio du nombre d'hospitalisés à J0 par rapport au nombre d'hospitalisés à J-7 et taux de disponibilité des lits de réanimation.

Ce deuxième indicateur étant plus conceptuel, le Guide Santé a déduit un taux de disponibilité théorique de 40% :

- la déprogrammation de nombreuses opérations associée à la chute de l'activité de traumatologie lourde (baisse du trafic routier, des activités sportives et des accidents du travail) ont permis au service de réanimation de réorienter de nombreux lits pour les patients infectés par le virus Sars-Cov-2; le déconfinement va mettre fin à cette réorientation, 

- le doublement des lits de réanimation a été annoncé lors de l’allocution du Président de la République le 13 avril soit 10 000 lits répartis théoriquement au 11 Mai en 5000 lits patients non Covid-19 et 5000 lits patients Covid-19,

- le taux de disponibilité est de 20% hors épidémie de Covid-19 soit 1000 lits vacants pour les patients non Covid-19,

- la durée moyenne de séjour en unité de réanimation est de 7 jours en pré-épidémie contre 21 jours pour les patients Covid-19 soit 3 fois plus de besoin en lits vacants en prévision d'une deuxième vague de l'épidémie post-déconfinement : le taux de disponibilité de 20% ne peut être appliqué à ces lits de réanimation dédiés Covid-19 car le besoin est triple soit 1000 lits X 3 donc 3000 lits de réserve Covid-19, 

- 1000 lits de réserve en pré-épidémie ajoutés ces à 3000 lits représentent une réserve globale théorique de 4000 lits sur 10 000 lits soit 40%.







Les articles similaires :