Blog santé : les dernières actualités santé

Les varices : pas si banal ?

Les varices sont aujourd’hui une anomalie fréquente et leur caractère bénin demeure incertain. Selon une étude récente, 23 % de la population des États-Unis serait concernée. Les varices sont habituellement opposées à la maladie thrombo-embolique veineuse (embolie pulmonaire et thromboses veineuses profondes), qui est, en revanche, une cause de morbi-mortalité attestée.

Corréler varices et maladie thromboembolique veineuse

Dans le cadre de cette étude de cohorte taïwanaise, publiée en février 2018 dans le JAMA, les patients ont été inclus entre janvier 2001 et décembre 2013, dès lors que le diagnostic de varices avait été posé. Au total, 239 616 patients ont été sériés dans le groupe varices et 851 936 dans le groupe témoin.


Les patients des deux groupes étaient principalement des femmes (environ 70 %) d’un âge moyen de 54,5 ans. Il est à noter que les patients du groupe varices étaient plus fréquemment atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (25,5 % versus 19,9 %) et de cardiopathie ischémique (17,4 % versus 13,8 %).
Les résultats de cette étude montrent une association statistique entre varices et embolies pulmonaires (hazard ratio [HR] : 1,73 ; intervalle de confiance à 95 % [IC] : 1,54-1,94), entre varices et thromboses veineuses profondes (HR : 5,30 ; IC : 5,05-5,56) et entre varices et artériopathies périphériques (HR : 1,72 ; IC : 1,68-1,77).

Une surveillance plus soutenue en cas de varices

Plusieurs limites peuvent être relevées. D’une part, la fréquence des varices est telle qu’elles semblent banales dans l’esprit de chacun, ce qui en fait une pathologie très probablement sous-diagnostiquée. D’autre part, de nombreux biais (sélection de patients non parfaitement comparables, confusion, difficulté pour le diagnostic d’artériopathie périphérique) peuvent être évoqués.
En dépit des limites énoncées et de l’indéniable nécessité de nouveaux travaux pour confirmer ces premiers résultats, ils pourraient justifier un suivi plus régulier des patients atteints de varices. Un potentiel état pro-inflammatoire chronique pourrait expliquer ces associations entre varices et maladie thromboembolique veineuse notamment.

Dr Paul DESFORGES
http://www.mediamed.org

Source :

Shyue-Luen Chang, MD, and al, Association of Varicose Veins With Incident Venous Thromboembolism and Peripheral Artery Disease, JAMA. 2018;319(8):807-817.


Nos partenaires et institutions: