Blog santé : les dernières actualités santé

Vers la fin des céphalées après ponction lombaire ?

La ponction lombaire, et son équivalent anesthésique la rachianesthésie (technique permettant d’injecter un produit anesthésique dans l’espace intrarachidien), sont la source fréquente [1] d’un ensemble de symptômes appelé communément syndrome post-ponction lombaire.
En effet, les céphalées constituent le principal effet secondaire de cette ponction. Elles sont spécifiques par leur caractère postural : céphalées cédant en position allongée [2].
Depuis plus de trente ans, le type d’aiguille utilisé [3] est mis en cause dans la fréquence de ces céphalées : aiguille conventionnelle (qui coupe les fibres de la dure-mère) versus aiguille atraumatique (qui écarte les fibres de la dure mère).

Céphalées post ponction lombaire

Quelle est l’incidence de l’aiguille utilisée sur les céphalées post-ponction ?

Une récente méta-analyse [4] a tenté de trancher la question. Cette étude a regroupé cent dix essais cliniques totalisant 31 412 patients sur une période étendue de 1989 à 2017.
Son principal objectif a été de déterminer l’incidence des céphalées post-ponction selon l’aiguille utilisée.

Aiguille atraumatique : une diminution des céphalées post-ponction lombaire

Les résultats ont permis de mettre en évidence une diminution significative des céphalées post-ponction quand une aiguille atraumatique a été employée (4,2 % en cas d’aiguille atraumatique vs 11 % en cas d’aiguille conventionnelle; p < 0,0001). Les aiguilles atraumatiques auraient, par ailleurs, d’autres avantages, comme la diminution des traitements par bloodpatch et une moindre sévérité des céphalées lorsqu’elles sont présentes.

Les résultats de ce travail nous incitent à penser que l’utilisation des aiguilles atraumatiques serait préférable. Cependant, bien que les méta-analyses soient des études à haut niveau de preuve, il est important de garder à l’esprit qu’il est toujours difficile de comparer différentes études entre elles (critères de jugements différents, critères d’inclusion/exclusion des patients différents, biais de publications).

Dr Paul DESFORGES
http://www.mediamed.org

Sources et références :

1. Lavi R, et al.Standard vs atraumatic whitacre needle for diagnostic lumbar puncture: a randomized trial. Neurology 2006;67:1492–94.
2. Ahmed SV, Jayawarna C, Jude E. Post lumbar puncture headache: diagnosis and management. Postgraduate Medical Journal. 2006;82:713-716. doi:10.1136/pgmj.2006.044792.
3. Strupp M, Schueler O, Straube A. “Atraumatic” Sprotte needle reduces the incidence of post-lumbar puncture headaches. Neurology 2001;5777;2310–2312.
4. Nath, S, et al. Atraumatic versus conventional lumbar puncture needles: a systematic review and meta-analysis. Lancet. 2017;http://dx.doi.org/10.1016/S0140-6736(17)32451-0.

Les articles similaires :

Aucun article similaire trouvé.


Nos partenaires et institutions: