Blog santé : les dernières actualités santé

Santé et Internet : porter un soin à l'éthique et au bon sens

Pour un outil sans arme

Les nouveaux besoins émergents en information et santé démontrent que l'éthique est un enjeu majeur pour les acteurs impliqués en santé sur le Web. L'éthique pourrait être un des régulateurs afin que l'information ne devienne pas qu'un enjeu de pouvoir, mais la tâche est encore ambitieuse.

Bien que des soupçons se portent parfois sur des collusions entre la presse santé et des mastodontes de la filière des laboratoires, nombreux professionnels de santé et des secteurs de la communication en santé veillent au grain, rectifient le tir, pour une bonne tenue des informations publiées sur ce Média Internet, où tout est encore juste sorti de l'œuf (surtout aux yeux de l'internaute lambda). Depuis quelques temps déjà, nombreux professionnels de santé reprennent la main sur ce secteur Internet, dont la prise de pouvoir semblait trop délaissée, parfois entre les mains d'un même giron, et à optique unique.

Que ce soit sur les réseaux sociaux, au travers des plateformes de blogues ou des journaux citoyens du Web, de plus en plus d'acteurs professionnels (en activité ou étudiants) s'investissent et interagissent avec les internautes.

Leur objectif…? Partager leurs savoirs, leurs inquiétudes, leurs remarques, démontrer leur transparence, leur « coup de gueule »… Mais aussi pour certains, mener un combat contre la désinformation et la possible fausse indépendance de certains experts de la presse en santé vis à vis de l’industrie pharmaceutique.

Ceci nécessite autant de nouvelles manières d'interagir et d'apprendre à éviter « les dérapages » - la vitesse du Web est telle qu'une « erreur » prend parfois des proportions spectaculaires et inattendues. Secteur très sensible, la santé sur le Web ne peut donc pas être livrée à elle-même.

Le paysage de l'Internet en santé français grandit

Auteurs, journalistes, professionnels de santé, usagers, nombreux participent à donner à ce secteur une information plus pertinente et de qualité.

Dans ce bouillonnement de l'Internet (en santé) émerge donc progressivement un, voire plusieurs blogues ou médias d'information de presse en ligne dont l'isolement n'est plu, grâce à cette popularité d'Internet auprès de toutes et tous, quelle que soit leur génération.

Depuis plus de deux années, Le Guide Santé participe autant que faire se peut à cette évolution avec ses outils, comme avec la maturation constante de ses palmarès en santé (Palmarès des Hôpitaux, palmarès des EHPAD, etc.), ou sa volonté d'ouvrir la parole aux usagers sur leur qualité ressentie des établissements de santé, avec sa future plateforme : http://quechoisir.le-guide-sante.org/

Les publics se rencontrent et les usages se précisent

Même si les contours restent encore flous pour que la confiance soit totale, des acteurs s'efforcent à éviter certaines « fâcheuses tendances » constatées dans les comportements sur l'Internet comme Outre-Atlantique – où Internet est bien plus ancré dans les habitudes des usagers, puisque presque la moitié des Américains s'informent (quelque soit le domaine) essentiellement par le Web.

La solution définitive n'existe pas, mais il semble que prendre soin de ne pas tout prendre pour argent comptant, vérifier, comparer, confronter, sont des attitudes à faire naître dès l'usage d'Internet pour s'informer sur la santé. 

Pour identifier des contenus qualitatifs en santé sur Internet, il existe plusieurs solutions (qui s'offrent à tous) en plus des précautions d'usage (identifier les créateurs d'un contenu, d'un conseil, les sources, les compétences et les motivations), comme les sites certifiés par la charte HONcode, les projets en ligne comme Media Doctor Australia, et bien entendu l'échange direct avec les acteurs, par le biais de leurs blogues, leurs comptes Twitter ou lors de rencontres comme Doctor 2.0 & You qui se déroule les 22 et 23 juin à Paris.

Une chose est sûre. Les acteurs et la communauté du Web en santé doivent continuer à se « lier », se « confronter » – même si leur vision, leur expérience, leur utopie, leur intérêt, sont divergents - pour combattre la désinformation ou la diminution des relations humaines causées par l'usage d'Internet. Internet doit rester un outil, un service, et non devenir une arme ou son propre « cancer ».

Dr Jean-Pascal DEL BANO
 

Pour aller plus loin

Editorial

 

 


Nos partenaires et institutions: