Erosion dentaire : attention à l'acidité

Geste apparemment anodin, se brosser les dents le matin juste après avoir avalé son jus d'agrumes s'avère un comportement à risque. Acidification de la bouche et frottements, les conditions sont en effet idéales pour favoriser l'érosion dentaire, une maladie fréquente mais peu connue, présentée lors d'une conférence de presse du laboratoire Gaba, cette semaine à Paris.

Faute de méthodologie standardisée, la fréquence de ce phénomène est difficile à évaluer. Toutefois, en s'intéressant à plus de 600 enfants âgés de 10 à 12 ans, des chercheurs néerlandais ont observé des érosions visibles chez près d'un tiers d'entre eux, une proportion qui grimpe à 43% après un an et demi de suivi (*).

Les érosions se caractérisent par une attaque acide qui dissout progressivement les tissus calcifiés de la dent (émail puis dentine). Elles sont favorisées par des frottements trop agressifs, comme lors d'un brossage traumatique ou en cas de bruxisme (grincements des dents). Contrairement aux caries, ce processus n'implique pas de bactéries.

"Ces lésions se traduisent par une altération de la forme des dents, des hypersensibilités au froid, au sucre et parfois au simple contact de la brosse à dents. Les cas les plus avancés peuvent engendrer une atteinte de l'esthétique voire des troubles fonctionnels lors de la mastication", détaille le Pr Pierre Colon, de l'université Paris 7 Garancière.

Avant de se lancer dans de lourds traitements de restauration (pour les cas les plus sévères), le dentiste doit chercher à "faire évoluer les habitudes des patients". Certains comportements exposent particulièrement au risque d'érosion, comme la consommation d'aliments acides que sont les sodas, les jus à base d'agrumes ou la vinaigrette. Les vomissements (ex. anorexie mentale) et le reflux gastro-oesophagien sont d'autres facteurs aggravants. Et certains médicaments réduisent la sécrétion de la salive et empêchent son effet neutralisant.

Il est généralement déconseillé de se brosser les dents juste après avoir consommé des aliments acides ou après une régurgitation. Mieux vaut attendre un peu pour retrouver un pH neutre, ou se rincer au préalable la bouche à l'eau plate. L'absorption de sodas doit se faire préférentiellement pendant les repas pour profiter de la sécrétion salivaire, et plutôt avec une paille qui permet d'éviter le contact avec les dents.

Pour renforcer la surface de l'émail, il existe aussi des produits spécifiques comme des bains de bouche fluorés, des dentifrices à pH neutre ou des gommes à mâcher sans sucre qui stimulent la sécrétion salivaire.

"C'est une maladie insidieuse", prévient le Pr Colon. Car les lésions sont tout d'abord indolores, difficiles à détecter lorsqu'elles sont limitées à l'émail. Leur évolution s'accélère ensuite lorsque la dentine, moins résistante à l'abrasion, commence à être attaquée.

(*): El Aidi et al., Journal of Dental Research, 2008, vol.87, n°8, pp.731-735

 

© APM-Santé - PARIS, le 1er octobre 2010


Les articles similaires :