Clinique de La Défense

10 évaluations au total et une note moyenne de :

Score ICALIN: N.C.

16 boulevard Emile Zola - 92000 Nanterre


Retrouvez sur cette fiche les coordonnées,les indicateurs qualité, le classement aux palmarès ainsi que les avis des patients concernant l'établissement de santé «Clinique de La Défense» se situant à Nanterre.

Si vous représentez cette organisation, vous pouvez modifier ce texte en ouvrant gratuitement votre espace pro.

Les spécialités médicales de cet établissement :

    . Chirurgie de la main

    . Chirurgie Plastique reconstructrice et esthétique

    . Soins palliatifs

    . Chirurgie générale et viscérale

    . Cancérologie

    . Ophtalmologie

    . Chirurgie orthopédique

    . Gastro-entérologie

    . Urologie

    . Oto-rhino-laryngologie

Vous souhaitez présenter votre activité ou votre établissement ?

Rejoignez l'espace pro

Intervenants

  • Médecine

    • Jacques stephane Antoine
    • Susana Reula-Garcia
    • Fabrice Trarieux
    • Michel Legmann
    • Antoine Michelangeli
    • Pascal Marquais
    • Henri Ouazan

La communauté prend la parole


  • Je tiens à vous faire part de mon mécontentement à propos de dysfonctionnements constatés dans votre établissement. En effet depuis la prise en charge de mon mari en décembre 2015 (chambre 206, 2eme étage) j'ai remarqué quelques problèmes d'hygiène notamment lors de l'enlèvement des plateaux repas la table n'est pas nettoyée donc je prenais moi-même une lingette pour faire le nécessaire, mon mari ayant des difficultés pour manger je devais assurer la prise en charge de son repas le soir pour qu'il mange. Je l'ai retrouvé plusieurs fois avec ses vêtements sales et même plein de sang, il n'avait pas été changé. De plus il fallait que je demande le changement de ses draps tachés pour que le nécessaire soit fait. J'ai réclamé à plusieurs reprises pour qu'il soit rasé, nécessaire jamais fait. Des problèmes de programmation de son lit qui a bipé toute une matinée ce n'est qu'au moment ou je suis arrivée que le problème a été pris en charge. Pour la tranquillité des malades sa porte était fermée et pour un patient dont la pathologie est gave je me demande ou vous placez le confort. Depuis 2 semaines son état s'est dégradé, le médecin me parle à ce jour de soins palliatifs, il reste alité en permanence, les soins ne sont pas assumés correctement et la dignité du malade n'est pas respectée. Si je prends aujourd'hui le temps de vous faire part de ces problèmes c'est que l'équipe soignante de l'après-midi du 10 février 2016 a tenu des propos dépassant le respect et la dignité du malade et celui de sa famille. Ce jour là, malheureusement il a eu des diarrhées et pour qu'il puisse être changé la première fois, malgré mes demandes, j'ai attendu plus de 10 mn pour que le nécessaire soit fait. Le problème s'est reproduit 1/2 h après vers 18h, j'ai demandé à l'infirmière en poste ce jour de bien vouloir faire le nécessaire, ses propos ont été des plus désagréables et déplacés, prétextant un manque de personnel et une priorité à servir dans l'ordre les médicaments et les repas alors que la couche était pleine et le lit souillé. Ce n'est qu'au bout de 30 mn que la prise en charge a été faite. Cet incident de la part d'un professionnel qualifié est intolérable, le manque de personnel n'est pas mon problème et si vous ne pouvez pas assumer le bien être de vos patients ne vantez pas dans votre site que vous faite découvrir des équipes dédiées à notre écoute, une philosophie tournée vers le patient, une attention à la personne, la sécurité, l'esprit d'équipe et une gestion responsable. Je suis actuellement dans la tourmente par rapport à l'état de santé de mon mari qui se dégrade, je ne demande pas non plus que l'on vienne à la seconde mais cette situation m'a beaucoup contrariée et me met un doute sur les soins apportés à vos patients par certaines équipes. Je tenais à vous faire part des problèmes que je rencontre dans cet établissement, mon mari est en chambre seule pour un coût de 80€ par jour, je me demande qu'est ce qui peut justifier ce prix.

    Note :

    10 évaluations au total et une note moyenne :

  • Je tiens à vous faire part de mon mécontentement à propos de dysfonctionnements constatés dans votre établissement. En effet depuis la prise en charge de mon mari en décembre 2015 (chambre 206, 2eme étage) j'ai remarqué quelques problèmes d'hygiène notamment lors de l'enlèvement des plateaux repas la table n'est pas nettoyée donc je prenais moi-même une lingette pour faire le nécessaire, mon mari ayant des difficultés pour manger je devais assurer la prise en charge de son repas le soir pour qu'il mange. Je l'ai retrouvé plusieurs fois avec ses vêtements sales et même plein de sang, il n'avait pas été changé. De plus il fallait que je demande le changement de ses draps tachés pour que le nécessaire soit fait. J'ai réclamé à plusieurs reprises pour qu'il soit rasé, au jour d'aujourd'hui j'assume encore cette tâche. Des problèmes de programmation de son lit qui a bipé toute une matinée ce n'est qu'au moment ou je suis arrivée que le problème a été pris en charge. Pour la tranquillité des malades sa porte était fermée et pour un patient dont la pathologie est gave je me demande ou vous placez le confort. Depuis 2 semaines son état s'est dégradé, le médecin me parle à ce jour de soins palliatifs, il reste alité en permanence et les soins ne sont pas assumés correctement et la dignité du malade n'est pas respectée. Si je prends aujourd'hui le temps de vous faire part de ces problèmes c'est que l'équipe soignante de l'après-midi du 10 février 2016 a tenu des propos dépassant le respect et la dignité du malade et celui de sa famille. Ce jour là, malheureusement il a eu des diarrhées et pour qu'il puisse être changé la première fois, malgré mes demandes, j'ai attendu plus de 10 mn pour que le nécessaire soit fait. Le problème s'est reproduit 1/2 h après vers 18h, j'ai demandé à l'infirmière en poste ce jour de bien vouloir faire le nécessaire, ses propos ont été des plus désagréables et déplacés, prétextant un manque de personnel et une priorité à servir dans l'ordre les médicaments et les repas alors que la couche était pleine et le lit souillé. Ce n'est qu'au bout de 30 mn que la prise en charge a été faite. Cet incident de la part d'un professionnel qualifié est intolérable, le manque de personnel n'est pas mon problème et si vous ne pouvez pas assumer le bien être de vos patients ne vantez pas dans votre site que vous faite découvrir des équipes dédiées à notre écoute, une philosophie tournée vers le patient, une attention à la personne, la sécurité, l'esprit d'équipe et une gestion responsable. Je suis actuellement dans la tourmente par rapport à l'état de santé de mon mari qui se dégrade, je ne demande pas non plus que l'on vienne à la seconde mais cette situation m'a beaucoup contrariée et me met un doute sur les soins apportés à vos patients par certaines équipes. Heureusement je retrouve du réconfort auprès d'autres équipes très professionnelles et de mon médecin référent. Je tenais à vous faire part des problèmes que je rencontre dans cet établissement, mon mari est en chambre seule pour un coût de 80€ par jour, je me demande qu'est ce qui peut justifier ce prix.

    Note :

    10 évaluations au total et une note moyenne :

  • Ma mère a 70 ans, a été hospitalisé à la clinique de la défense pendant 10 jours, au 1er étage du service oncologie, dans une chambre sans douche. Elle souffre d'une légère incontinence qui l'oblige à porter des couches (surtout à l'extérieur). Elle est capable de se lever pour aller aux toilettes quand elle est à la maison. Toutefois sa tête fonctionne très bien. Elle a encore une mémoire d'éléphant et tout son sens de l'humour. Durant son séjour là bas le personnel a manqué totalement de psychologie et parfois fait preuve de négligence. Il fallait qu'elle prenne les repas rapidement. 15mn après avoir été servit, le personnel repassait pour débarrasser. Or à cause d'un problème de déglutition ma mère a besoin d"un minimum de temps. Elle était infantilisé, on lui mettait la pression pour qu'elle accélère. Les femmes de chambres n'avaient clairement "pas que ça à faire". -Ma mère est sous chimiothérapie par voie orale. Certains médicaments doivent se prendre à jeun. Les infirmières avaient le chic pour lui amener ses médicaments bien après que le repas ai été servit. Ma mère avait beau réclamer ses cachets… sans succès. Résultat elle mangeait souvent froid et devait encore plus lutter pour ne pas qu'on lui débarrasse son plateau. -Sous restriction hydrique, ma mère devait se débrouiller pour prendre ses médicaments (une dizaine de cachets/j) et manger ses 3 repas avec 1/2 litre d'eau par jour… soit. Mais souvent, même ce demi litre elle devait le réclamer.. le mendier. -Le summum a été atteint lorsque qu'une femme de ménage a obligé ma mère à rester alité pour lui laisser le temps nettoyer la chambre.Ma mère voulait pourtant aller au toilettes, elle l'a dit, redit… s'est fait engueuler. Resultat ma mère s'est pissé et… chier dessus (merci la couche). Sans douche dans la chambre,elle a été obligé de se nettoyer à l'aide d'une bassine d'eau. C'est traumatisant dêtre prise à 70 ans pour un enfant ou un dame sénile. Des conversations avec d'autres malades nous ont confirmé que l'impression était générale. On eu beau expliquer la situation de ma mère aux infirmières (pb de déglutition, incontinence etc…) aucune amélioration n'a été apporté. La "chance" de ma mère a été que mon père et moi la visitions tous les jours. de 14h à 20h. 5 jours après son séjour, elle m'en parle encore en pleurant.... et pourtant c'est une dur à cuire, elle ne se plait jamais. Si vous tenez à vos proches, ne les faites pas hospitalisé à la clinique de la défense.

    Note :

    10 évaluations au total et une note moyenne :

  • On CE fou des malades , un gros zero au personnel ces honteux

    Note :

    10 évaluations au total et une note moyenne :

Vous souhaitez nous donner un avis sur un établissement ?

* Ce numéro de mise en relation valable 4 minutes n\'est pas le numéro du destinataire mais celui d\'un service de mise en relation avec celui-ci. Ce service est édité par le-guide-sante.org. Pourquoi ce numéro ?


Nos partenaires et institutions: