Hôpital Fernand Widal AP-HP Hôpitaux Universitaires Saint-Louis – Lariboisière – Fernand-Widal

200 Rue Faubourg Saint Denis - 75010 Paris 10e Arrondissement

Score ICALIN: N.C.


Activités autorisées:

Présentation

Le groupe hospitalier universitaire composé des hôpitaux Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal, est situé dans le 10ème arrondissement de Paris.

A proximité de la gare du Nord, l’hôpital Fernand -Widal, établissement de l'Assistance publique - hôpitaux de Paris (AP-HP) est spécialisé en gériatrie, en psychiatrie, en médecine addictologique et en médecine physique et réadaptation fonctionnelle.

Il constitue le Centre Anti-Poison de l’Île-de-France et le service d’informations toxicologiques assure une permanence téléphonique.

Son service de  gérontologie est un acteur majeur dans la prise en charge des personnes âgées du Nord de Paris.

L’hôpital Fernand-Widal dispose d’un service de médecine à orientation toxicologique.

Les spécialités médicales de cet établissement :

    . Chirurgie orthopédique

    . Psychiatrie

    . Cardiologie

    . Cardiologie interventionnelle

    . Chirurgie de la main

    . Chirurgie générale et viscérale

    . Chirurgie vasculaire

    . Gastro-entérologie

    . Gynécologie

    . Neurochirurgie

    . Neurologie

    . Ophtalmologie

    . Oto-rhino-laryngologie

    . Urologie

    . Urgences

    . Pneumologie

    . Maladies infectieuses

    . Hématologie

    . Cancérologie

    . Dermatologie

    . Endocrinologie

    . Sida

    . Néphrologie

    . Rhumatologie

    . Stomatologie

    . Divers

    . Chirurgie Plastique reconstructrice et esthétique

    . Médecine d'urgence

    . Obstétrique

Vous souhaitez présenter votre activité ou votre établissement ?

Rejoignez l'espace pro

Intervenants

Aucun intervenant n'a été renseigné pour cet établissement.

La communauté prend la parole


  • Note :

    Venue pour un sevrage cannabique, on m'a soignée pour alcoolisme... Les internes ne voient peut-être pas de différence entre les deux, moi, si. Ignorant l'existence des médicaments génériques, on m'a gavée de Valium (TM) (Diazépam) auquel je suis totalement intolérante, et qui crée une dépendance bien plus forte que celle du THC. Les locaux sont immondes, amiantés, les parties communes sont jonchées de tessons de verre, de mégots de joints et de flasques de whisky. Les internes sont tous trop occupés, les infirmièr(e)s et aide-soignant(e)s d'une hypocrisie rarement rencontrée. Lorsque la même personne vous dit : "j'aime bien parler avec vous" puis explique le lendemain à ses collègues (qui me l'ont répété) qu'elle ne peut pas vous supporter, vous l'avez mauvaise... J'en suis ressortie en courant, dans un bien pire état que j'étais arrivée. Vivement la fermeture !

Vous souhaitez nous donner un avis sur un établissement ?

* Ce numéro de mise en relation valable 4 minutes n\'est pas le numéro du destinataire mais celui d\'un service de mise en relation avec celui-ci. Ce service est édité par le-guide-sante.org. Pourquoi ce numéro ?


Nos partenaires et institutions: