Hôpitaux universitaires de Strasbourg - Hôpital Civil

3 évaluations au total et une note moyenne de :

Score ICALIN: N.C.

1 Place de l'Hôpital - 67000 Strasbourg


Équipements:

  • IRM
  • Scanner
  • Scintigraphie

Activités autorisées:

  • Urgences Générales

Retrouvez sur cette fiche les coordonnées,les indicateurs qualité, le classement aux palmarès ainsi que les avis des patients concernant l'établissement de santé «Hôpitaux universitaires de Strasbourg - Hôpital Civil» se situant à Strasbourg.

Si vous représentez cette organisation, vous pouvez modifier ce texte en ouvrant gratuitement votre espace pro.

Les spécialités médicales de cet établissement :

    . Psychiatrie

    . Cardiologie interventionnelle

    . Chirurgie cardio-thoracique

    . Chirurgie de la main

    . Chirurgie générale et viscérale

    . Chirurgie orthopédique

    . Chirurgie vasculaire

    . Gastro-entérologie

    . Gynécologie

    . Neurochirurgie

    . Neurologie

    . Ophtalmologie

    . Oto-rhino-laryngologie

    . Urologie

    . Urgences

    . Pneumologie

    . Maladies infectieuses

    . Hématologie

    . Cancérologie

    . Pédiatrie

    . Brûlures

    . Dermatologie

    . Endocrinologie

    . Soins palliatifs

    . Sida

    . Néphrologie

    . Rhumatologie

    . Stomatologie

    . Transplantation

    . Divers

    . Chirurgie Plastique reconstructrice et esthétique

    . Médecine d'urgence

    . Réanimation

    . Obstétrique

    . Cardiologie

Vous souhaitez présenter votre activité ou votre établissement ?

Rejoignez l'espace pro

Intervenants

  • Médecine

    • Laurence Kessler thonnet
    • Hafida Samet
    • Mircea-Dan Cristinar
    • Suzanne Bieber
    • Fazel Boujan
    • Monique Velten
    • Jean-Christophe Rothgerber
    • Beatrice Lannes
    • Maxime Souchier
    • Celine Gronier
    • Anne-Sophie Weingertner
    • Diego Carranza
    • Pierre Froehlig
    • Adriana Nastasie
    • Veronica Prelipcean
    • Frederic Bodin
    • Colette Roux
    • Isabelle Lacreuse
    • Malgorzata Oliwiak
    • Anne-Lise Maechel
    • Alejandro Londero
    • Maleka Schenck
    • Maria Gonzalez
    • Anne Billaud
    • Antonio Di Marco
    • Anna Schnaberich-Durupt
    • Denis Hausberger
    • Natalia Natorov
    • Daniela Borcan
    • Olivier Rouyer
    • Patrick Ohlmann
    • Dario Parini
    • Sandrine Santelmo
    • Jean-Marie Wagner
    • Martine Alt-Tebacher
    • Stephanie Nouviaire
    • Marie-Louise Goetz
    • Delia May
    • Dominique Rohmer
    • Geeta Mounier
    • Carmen Popovici
    • Magdalena Szczot
    • Catherine Zorn-Olexa
    • Thomas Ravaz
    • Daniel Duja
    • Nadia Naste
    • Christophe Berna
    • Pascale Hiller
    • Haiat Bittar
    • Serge Chassagnon
    • Francois Engel
    • Saber Barbar
    • Christophe Fornecker
    • Bernard Dallemagne
    • Leon-Adrian Muti
    • Cosmin Onea
    • Ruxandra Sanda
    • Bernard Piquet
    • Ludovic Schneider
    • Marie Brucker
    • Nicolas Berthelen
    • Jerome De Seze
    • Alain Cantineau
    • Mohamed Nessibi
    • David Gaucher
    • Christine-Dominique Badila
    • Catherine Koffel
    • Francois Levy
    • Annick Wittersheim
    • Jean-Philippe Steinmetz
    • Vasile Ticala
    • Andre Constantinesco
    • Dominique Charneau
    • Iulian Enescu
    • Luminita Slabu
    • Pietro Addeo
    • Valerie Hebinger
    • Anne-Laure Burgevin-Tropet
    • Jean-Paul Pinelli
    • Eric Guerin
    • Mohamed-Lamine Labbani
    • Esther Szwarc
    • Anne-Francoise Besancon
    • Michel Hasselmann
    • Hassene Rahmani
    • Helene Kremer
    • Christine Cheneau
    • Beatrice Lannoye
    • Clemens Potocnik
    • Ralf Janssen-Langenstein
    • Herve Schlotterbeck
    • Selenia Casnedi
    • Andreea Matau
    • Antoinette Sautter-Idel
    • Fabrice Locatelli
    • Dorina Enescu
    • Sara Ornis
    • Mariana Coltescu
    • Alina Stoica
    • Eric Prados
    • Francesco Molinaro
    • Cosimo Callari
    • Aline Wagner
    • Imad Labbassi
    • Mirjana Radosavljevic
    • Olivier Creton
    • Ettore Marzano
    • Arnaud Mommerot
    • Laurence Caumont
    • Cristian Prelipcean
    • Philippe Mercer
    • Francoise Delobbe
    • Sylvain Boet
    • Dana Ignat
    • Ioana Ticlete
    • Jack Foucher
  • Psychiatrie

    • Stephanie Nouviaire

La communauté prend la parole


  • ma maman qui a l htap operee ya 4 ans d une endarteriectomie a paris par M.dartevelle et retour a la maison puis flolan 2x par jour en k7.romain kessler decide d une greffe des poumons uniquements alors que M.dartevelle n etait pas d accord et voulait faire le bloc coeur poumons pour eviter une catastrophe.le 15/11/14 appel pour greffe sur strasbourg.le 18/11/14 son deces qui nous fait mal car d apres les articles internet la transplantation des poumons seuls donne de mauvais resultats en amerique ils onts selon l article arrete de les faire d autant qu elles sonts plus compliquees pour des raisons techniques.a mon avis romain kessler a voulut remplir son tiroir caisse pour les fetes de fin d annees sans doute que ses livres ne lui rapportent pas assez je vous en supplie pour sa memoire arretez de les acheter car nous avons remplit le tiroir familial au cimetiere pour cette fin d annee je suis sur qu en faisant tout le bloc elle serait avec nous romain kessler si tu as fait du mal a ma maman pour du pognon sache que je te creverais les yeux je range chez moi pour que ce soit vide assez rapidement quand je serais incarcere avec joie et le comble c est qu un mois apres pas de rapport pas d affaires retour au tel on m annonce qu une femme s est presentee comme etre ma maman et a prit les affaires sans doutes entre infirmieres ma maman est un bout de chiffon sur cette hopital tu pourras en prendre un pour tes yeux un jour si tu es responsable ou si mon intuition me dit que tu l es tu es cuit abientot futurs lecteurs sur tf1 quand vous me verrez sans doute peut etre !!!merci d eviter ce monsieur pour votre securite(je vous aurais prevenus)

    Note :

    3 évaluations au total et une note moyenne :

  • 4 services en 1 mois. Aucune information ni au patient ni au proches. Les 4 services semblent ne pas communiquer entre eux non plus. Le Patient est une pathologie pas une personne. On est loin de l'image que veut se donner les hôpitaux "du XXIème siècle". Personnel peut être débordé, mais pour la plupart agressif voire désagréable tenant des propos inacceptables. Hygiène pas optimale, protocoles absurdes suivis par 1 agent sur 2 (notamment en matière de lutte contre les nosocomiales.) Du coup, tant l'hospitalisation est pénible pour le patient et les proches, difficile d'évaluer la prise en charge thérapeutique elle -même. On n'a pas eu UNE information claire et précise, du moins qui ne contredisait pas l'information reçue par le dernier service fréquenté.... Nous envisageons, après la convalescence contacter le CRU pour faire partager notre expérience, croyant encore pouvoir améliorer les PEC futures... Vraiment déçus par ce passage dans un établissement que nous pensions exemplaire.

    Note :

    3 évaluations au total et une note moyenne :

  • j ai subit deux operations ratées dont j ai encore des sequelles de plus meme sur rendez-vous on y passe la journée sans comptez l'amabilité du personnel et le prix que j ai payer pour zéro resultat

    Note :

    3 évaluations au total et une note moyenne :

Vous souhaitez nous donner un avis sur un établissement ?

* Ce numéro de mise en relation valable 4 minutes n\'est pas le numéro du destinataire mais celui d\'un service de mise en relation avec celui-ci. Ce service est édité par le-guide-sante.org. Pourquoi ce numéro ?


Nos partenaires et institutions: